• Jimmy Pitt, richissime célibataire, grand mondain et ancien journaliste, relève dans un bar un périlleux défi : il parie qu'il va faire un cambriolage sans se faire pincer. Las ! Si entrer par effraction dans une maison lui semble d'une facilité enfantine, les choses se corsent lorsqu'il s'aperçoit que cette maison est celle d'un policier new-yorkais à la réputation bien établie de vrai dur. Mais le capitaine MacEachern est le père d'une ravissante jeune fille, celle-là même qui a charmé Jimmy sur le bateau qui le ramenait à New York. Galerie de personnages plus excentriques les uns que les autres, romance impossible, stratagèmes et rebondissements en tous genres font de cette comédie l'une des plus réussies du créateur de Jeeves.

  • Bertie Wooster, jeune aristocrate londonien, s'est pris de passion pour le banjo. Cette nouvelle lubie est loin de plaire à Jeeves, son fidèle majordome, et encore moins à ses voisins exaspérés. Contraint de déménager, Bertie se retire avec son instrument chéri dans un cottage de la campagne anglaise, chez son ami le baron Chuffnell. Les choses se compliquent quand le jeune homme y retrouve son ex fiancée, Pauline, dont Chuffnell est tombé fou amoureux. D'imbroglios en quiproquos, la situation déjà fort embarrassante dégénère. Heureusement, Jeeves veille au grain et sauvera, comme toujours, Wooster de la catastrophe...
    Humour british et loufoquerie sur fond de vieille Angleterre où la campagne est loin d'être bucolique : un opus à consommer sans modération.
    Traduit de l'anglais par Benoît de Fonscolombe

  • Quand Jeeves part en vacances, Bertie, le narrateur, et " Hareng-Saur ", son ami, connaissent les pires difficultés ! Pourtant, un séjour chez une vénérable ancêtre, la tante Dahlia de Brinkley Court, semblait devoir remédier à cette terrible absence, mais, fiançailles rompues, menace de procès en diffamation, perte de travail, tout accable les jeunes gens. Ajoutez à ces " légers ennuis ", selon Jeeves, la présence d'un psychiatre déguisé en maître d'hôtel, un faux vol, un imbroglio de prénoms de prétendants américains à la main de la fille du redoutable directeur d'école préparatoire... Voilà un Jeeves qui ne décevra pas les admirateurs de Wodehouse !

  • Steeple Bumphleigh, lieu pittoresque pour certains, lieu de toutes les embrouilles pour Bertie Wooster. Contraint d'y passer une partie de l'été, il retrouve à son grand désespoir Florence, une ancienne fiancée dont il peine à se débarrasser, ainsi que Boko et Nobby, un couple de jeunes promis qui ne demandent qu'à se marier. Seulement voilà : le parrain de Nobby s'oppose farouchement à cette union. Tout en fuyant les assiduités de Florence, Bertie est entraîné bien malgré lui au coeur d'un embrouillamini familial fait d'oncles peu commode et de fiancés désespérés... Il ne devra sa délivrance qu'au savoir-faire de son majordome de génie, l'incomparable Jeeves.
    " Ce phénomène de Pelham Grenville Wodehouse tombe du ciel. [...) C'est tout bonnement irrésistible. " Éric Neuhoff, Le Figaro
    Traduit de l'anglais par Benoît de Fonscolombe et Denise de Fonscolombe


  • Ce sommet de l'humour anglais a enthousiasmé des générations de lecteurs, et a inspiré à un critique ce commentaire définitif : " Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu. "

    " Malgré ses efforts pour surpasser son maître d'hôtel, le célèbre Jeeves, Bertram Wooster, le narrateur, ne parvient guère à aider les invités de sa tante, à réconcilier les fiancés brouillés ni à obtenir du timide éleveur de tritons qu'il déclare ses tendres sentiments pour une larmoyante jeune fille sensible à la beauté des étoiles. Une fois encore, l'intervention de Jeeves s'avère donc indispensable et efficace. L'humour de P. G. Wodehouse réside pour l'essentiel dans les contrastes qu'il sait créer : les formules les plus stéréotypées de la conversation courante sont utilisées dans un contexte inhabituel ; plus généralement, la disproportion entre les faits racontés, souvent anodins, et la manière de les présenter comme s'il s'agissait d'une véritable épopée suscite l'intérêt amusé du lecteur qui se laisse entraîner dans un tourbillon de rebondissements parfois farfelus, mais toujours distrayants. "
    F. Monnanteuil, Les Livres

  • " Il n'y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, affirmait un critique anglais, ceux qui l'adorent et ceux qui ne l'ont pas lu. " Gageons que la France va redécouvrir avec enthousiasme ce monde éternel rempli de filles énergiques, d'oncles dociles, de tantes redoutables, de pairs excentriques et de baronnets transis que domine la figure inoubliable de Jeeves, le butler irremplaçable, le gentleman des gentlemen, à la puissance cérébrale sans limites... et aux cocktails infaillibles contre les chagrins d'amour et les gueules de bois. Pelham Grenville Wodehouse (1881-1975) est l'auteur de 90 livres, d'un millier d'articles, de 19 pièces de théâtre, et des chansons de 33 comédies musicales de Jérôme Kern, Cole Porter, Ira Gershwin...

  • Le jeune playboy Biff saura-t-il éviter les ennuis jusqu'à son trentième anniversaire qui a lieu dans quelques jours ? Et hériter ainsi de l'immense fortune de son anti-alcoolique de parrain qui a stipulé qu'il doit rester sobre ? Pas si l'intrigant Lord Tilbury, frère dudit parrain, s'en mêle. Bien que déjà riche, Tilbury ne dirait pas non à quelques millions supplémentaires. Et, connaissant la faiblesse de Biff pour le vin et les spiritueux, lui et son odieux acolyte Pilbeam trament un complot diabolique pour pousser l'héritier légitime hors du chemin de la sobriété et le compromettre tout à fait.

  • La jeune fille en bleu, une miniature de grand prix de Gainsborough, a disparu. Homer Pyle, avocat d'affaires new-yorkais et poète à ses heures, soupçonne sa soeur, Mrs. Clayborne, qu'il sait quelque peu kleptomane. Le propriétaire de l'oeuvre, Willoughby Scorpe demande à son frère Crispin (chef de la famille mais ruiné) de l'aider à la récupérer. Mais Crispin, amoureux de l'intéressée, refuse.
    Jerry West, le neveu de Willoughby, auteur de bandes dessinées désargenté car son oncle a la haute main sur sa fortune, bien que fiancé à la superbe Vera Upshaw, tombe amoureux de Jane Donahue qui vient d'hériter une fortune. Willoughby le charge alors, s'il veut avoir son argent, de récupérer la miniature.
    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Bouloch.
    />
    Pelham Grenville Wodehouse est né à Guilford en 1881 et mort à New York en 1975. Après avoir travaillé brièvement dans la banque, il devient journaliste et écrivain. Il émigre aux États-Unis avant la Première Guerre mondiale et travaille comme scénariste à Hollywood. Il est le créateur de Jeeves, Lord Emsworth et autres personnages classiques de l'humour britannique. Il a été fait Chevalier de l'Empire Britannique peu de temps avant sa mort.

  • Parmi les filleuls de Galahad, frère cadet de Lord Emsworth, filleuls qui sont généralement les enfants de ses vieux copains du Pelican Club, c'est au tour de John Halliday d'avoir des ennuis car sa fiancée, Miss Gilpin, vient de rompre leurs fiançailles. Comme Linda Gilpin séjourne au Château de Blandings, Galahad y introduira John sous un faux prétexte et l'ajoutera à la cohorte d'imposteurs qui l'infestent déjà. Au grand dam du pauvre Lord Emsworth qui rêve d'une vie tranquille passée à dorloter sa truie de concours, l'Impératrice de Blandings.

    Pelham Grenville Wodehouse est né à Guilford en 1881 et mort à New York en 1975. Après avoir travaillé brièvement dans la banque, il devient journaliste et écrivain. Il émigre aux États-Unis avant la première guerre mondiale et travaille comme scénariste à Hollywood. Il est le créateur de Jeeves, Lord Emsworth et autres personnages classiques de l'humour britannique. Il a été fait Chevalier de l'Empire Britannique peu de temps avant sa mort, en 1975.

  • Le club des « Célibataires anonymes » est, comme son nom l'indique, destiné à empêcher ses membres de se marier à tort et à travers. Ephraïm Trout, homme de loi américain, est un membre actif de cette organisation. Il se sent obligé de suivre son client, Ivor Llewellyn, à Londres pour l'aider de ses conseils en une dangereuse occurrence (il a rencontré une jeune actrice !). Il tente également par tous les moyens de contrecarrer les projets matrimoniaux de Joseph Pickering, jeune auteur dramatique dont la dernière comédie a fait un four noir et qui vient de rencontrer Sally à laquelle une vieille dame richissime a légué sa fortune à condition qu'elle s'abstienne de fumer pendant deux ans.
    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Bouloch.

    Pelham Grenville Wodehouse est né à Guilford en 1881 et mort à New York en 1975. Après avoir travaillé brièvement dans la banque, il devient journaliste et écrivain. Il émigre aux États-Unis avant la Première Guerre mondiale et travaille comme scénariste à Hollywood. Il est le créateur de Jeeves, Lord Emsworth et autres personnages classiques de l'humour britannique. Il a été fait Chevalier de l'Empire Britannique peu de temps avant sa mort.

  • Nous voici de retour à Blandings ; George Cyril Wellbeloved, le porcher de Lord Emsworth et Lavender Briggs, sa secrétaire, ourdissent un funeste complot : enlever l'Impératrice pour laquelle le Duc de Dunstable a trouvé un acheteur disposé à payer le prix fort pour la truie adorée de Lord Emsworth.
    Heureusement, Lord Ickenham, alias Oncle Fred, en visite dans les lieux, va veiller au grain et sauver son filleul préféré qui a eu l'imprudence de se fiancer avec deux jeunes filles à la fois. Au milieu de cet imbroglio, la soeur de Lord Emsworth, Lady Constance se met en tête d'arracher son amie Myra Schoonmaker, une riche héritière américaine, des griffes d'un sans le sou ! Tout finira qui finit bien dans l'irresistible veine comique du créateur de Jeeves.

    Pelham Grenville Wodehouse est né à Guilford en 1881 et mort à New York en 1975. Après avoir travaillé brièvement dans la banque, il devient journaliste et écrivain. Il émigre aux États-Unis avant la Première Guerre mondiale et travaille comme scénariste à Hollywood. Il est le créateur de Jeeves, Lord Emsworth et autres personnages classiques de l'humour britannique. Il a été fait Chevalier de l'Empire Britannique peu de temps avant sa mort.

  • Monty Bodkin rentre chez lui en Angleterre après avoir passé une année en Amérique. Son absence a renforcé sa résolution d'épouser la joueuse de hockey, Gertrude Butterwick. Cependant, sa rencontre avec un magnat du cinéma obèse, sa redoutable épouse et sa belle-fille plus redoutable encore, amène bien des complications. Ajoutez à ce pot-pourri l'assaisonnement piquant d'un détective privé de troisième ordre, d'un couple d'escrocs et d'un collier de perles, et la recherche du grand amour promet vraiment de ne pas être de tout repos pour Monty.

  • La capricieuse Miss Bennett est promise à un jeune poète romantique, le timide et rougissant Eustache Hignett. Il fait pourtant pâle figure à côté de son cousin, Sam Marlowe, qui immédiatement s'enflamme pour Miss Bennett, lors de la croisière qui les ramène en Angleterre. À bord se trouvent aussi un ancien soupirant, Bream Mortimer, et une jeune exploratrice, Jane Hubbard, qui a tué des éléphants, des alligators et des anthropophages mais perd soudain son sang-froid quand on la demande en mariage.
    Tous les ingrédients d'un vaudeville à la Wodehouse se trouvent ainsi réunis et le lecteur est entraîné avec eux dans une ribambelle d'événements aussi imprévus que cocasses.
    Une nouvelle démonstration de l'art unique du créateur du génial Jeeves.

    /> Pelham Grenville Wodehouse est né à Guilford en 1881 et mort à New York en 1975. Après avoir travaillé brièvement dans la banque, il devient journaliste et écrivain. Il émigre aux États-Unis avant la Première Guerre mondiale et travaille comme scénariste à Hollywood. Il est le créateur de Jeeves, Lord Emsworth et autres personnages classiques de l'humour britannique. Il a été fait Chevalier de l'Empire Britannique peu de temps avant sa mort.

  • Anthony, cinquième comte de Droitwich, découvre qu'il a été échangé, au berceau, avec le fils de sa nourrice, Syd Price, actuellement coiffeur à Londres. Lorsqu'il l'apprend, Syd réclame son apanage et va faire connaissance avec les difficultés de la vie d'un noble britannique, tandis qu'Anthony se résigne à aller diriger son salon de coiffure. Il s'aperçoit alors que sa fiancée, la belle Violette, n'en voulait qu'à son titre et à sa fortune et tombe sous le charme de Polly, la petite manucure américaine.

    Pelham Grenville Wodehouse est né à Guilford en 1881 et mort à New York en 1975. Après avoir travaillé brièvement dans la banque, il devient journaliste et écrivain. Il émigre aux États-Unis avant la première guerre mondiale et travaille comme scénariste à Hollywood.

    Il est le créateur de Jeeves, Lord Emsworth et autres personnages classiques de l'humour britannique. Il a été fait Chevalier de l'Empire Britannique peu de temps avant sa mort, en 1975.

  • Autour du doyen d´un club-house au parfum tout edwardien, le narrateur de ces Courtes histoires de green dresse une saisissante galerie de personnages hauts en couleur, tous unis par une seule préoccupation et une seule passion: le golf, « le plus noble des sports». Dans les situations les plus cocasses, portées par des dialogues des plus drôles, se croisent jeunes aristocra tes, bourgeois britanniques ou milliardaires américains, flanqués de leurs inévitables majordomes anglais. De l´apprenti golfeur au champion reconnu en passant par le joueur confirmé, c´est tout l´univers du golf qui est ainsi décrit, sur fond d´amours contrariées, de tensions conjugales, de tractations financières et de vanités froissées. Car les greens, sous la plume inimitable de P. G. Wodehouse, se transforment en théâtre de toutes les passions.

    Ces neuf Courtes histoires de green, pour la première fois éditées en français, raviront à la fois les inconditionnels du grand humoriste britannique et les amateurs de golf qui, comme chacun sait, ont un sens de l´humour inné.

  • A Blandings novel Unwelcome guests are descending on Blandings Castle - particularly the overbearing Duke of Dunstable, who settles in the Garden Suite with no intention of leaving, and Lady Constance, Lord Emsworth's sister and a lady of firm disposition, who arrives unexpectedly from New York. Skulduggery is also afoot involving the sale of a modern nude painting (mistaken by Lord Emsworth for a pig). It's enough to take the noble earl on the short journey to the end of his wits.

    Luckily Clarence's brother Galahad Threepwood, cheery survivor of the raffish Pelican Club, is on hand to set things right, restore sundered lovers and even solve all the mysteries.

  • EPISODE 1 IN A MAJOR BBC DRAMA STARRING TIMOTHY SPALL, DAVID WALLIAMS AND JENNIFER SAUNDERS Clarence has to get his pig eating again or lose the fat-pig prize to his arch nemesis.



    Lord Clarence Emsworth's pride and joy, the prize-winning pig Empress of Blandings refuses to eat when Cyril the pig-man is jailed by Clarence's conniving rival Sir Gregory Parsloe-Parsloe.



    With the prize's weigh-in only two-weeks away, Clarence and his gambling, spendthrift son Freddie are desperate to get the Empress to eat.



    Meanwhile, Clarence's sister Connie attempts to thwart her niece Angela's love affair with ex-cowboy Jimmy and instead find her a more eminent match in the smarmy Heacham - Sir Gregory's nephew!



    'Sublime comic genius' Ben Elton 'You don't analyse such sunlit perfection, you just bask in its warmth and splendour.' Stephen Fry 'The funniest writer ever to put words to paper.' Hugh Laurie 'P.G. Wodehouse remains the greatest chronicler of a certain kind of Englishness, that no one else has ever captured quite so sharply, or with quite as much wit and affection.' Julian Fellowes

  • EPISODE 3 IN A MAJOR BBC DRAMA STARRING TIMOTHY SPALL, DAVID WALLIAMS AND JENNIFER SAUNDERS Disaster at the annual fete at Blandings Castle.



    It is the annual fete at Blandings Castle, and Connie will again force Clarence to wear a miserable top-hat and make a speech. To top it off, he is banned from picking his favourite flowers by terrifying head-gardener McAllister.



    However, Clarence befriends Gladys and Ern, two cheeky school-children who encourage him to do what he wants. Connie is of course scandalised, and brings her howitzers to bear on the ghastly intruders.



    Freddie - needing to tap his old man for some cash - tries to help Clarence and the children and inevitably makes everything worse.



    'Sublime comic genius' Ben Elton 'You don't analyse such sunlit perfection, you just bask in its warmth and splendour.' Stephen Fry 'The funniest writer ever to put words to paper.' Hugh Laurie 'P.G. Wodehouse remains the greatest chronicler of a certain kind of Englishness, that no one else has ever captured quite so sharply, or with quite as much wit and affection.' Julian Fellowes

  • EPISODE 5 IN A MAJOR BBC DRAMA STARRING TIMOTHY SPALL, DAVID WALLIAMS AND JENNIFER SAUNDERS Freddie must keep his new Portuguese wife a secret from Connie.



    Clarence's niece - the lisping Gertrude - has been imprisoned at Blandings by Connie and forced to overhaul Clarence's library. It's driving him crazy. Gertrude's forbidden love, the clumsy Revd Beefy Bingham, infiltrates Blandings using a false identity determined to win Clarence's approval for the match.



    Meanwhile, Freddie has inadvertently married a Portuguese exotic dancer and must do his utmost to keep it a secret from Connie.



    'Sublime comic genius' Ben Elton 'You don't analyse such sunlit perfection, you just bask in its warmth and splendour.' Stephen Fry 'The funniest writer ever to put words to paper.' Hugh Laurie 'P.G. Wodehouse remains the greatest chronicler of a certain kind of Englishness, that no one else has ever captured quite so sharply, or with quite as much wit and affection.' Julian Fellowes

  • EPISODE 2 IN A MAJOR BBC DRAMA STARRING TIMOTHY SPALL, DAVID WALLIAMS AND JENNIFER SAUNDERS An American family come to stay at Blandings, but Freddie's attempts to sell them dog-food causes major embarrassment.



    Connie is desperate to make a good impression on her visiting old school nemesis, Veronica, and her rich American husband, Mr Schoonmaker.



    She enlists the services of snobbish secretary Mr Baxter to tidy up Blandings, in particular Clarence, who is liberally spreading manure on his roses and causing a stink.



    Meanwhile, Freddie has fallen madly in love with dog-lover Pandora and attempts to impress her by becoming a dog-food salesman, much to his Aunt Connie's embarrassment.



    'Sublime comic genius' Ben Elton 'You don't analyse such sunlit perfection, you just bask in its warmth and splendour.' Stephen Fry 'The funniest writer ever to put words to paper.' Hugh Laurie 'P.G. Wodehouse remains the greatest chronicler of a certain kind of Englishness, that no one else has ever captured quite so sharply, or with quite as much wit and affection.' Julian Fellowes

  • EPISODE 4 IN A MAJOR BBC DRAMA STARRING TIMOTHY SPALL, DAVID WALLIAMS AND JENNIFER SAUNDERS Baxter returns as summer tutor for Clarence's grandson George and plans to weasel his way back into permanent employment.



    Blandings is threatened by the return of tyrannical secretary Baxter, hired by Connie to put an end to all tom-foolery. This is a tragedy for Clarence and he finds an unusual ally in his grandson George, who had been happily rampaging through the grounds with an air rifle.



    It is not long before there is an outbreak of shooting and wounding. Meanwhile, Freddie is back to ask Clarence to clear his debts, this time pursued by East-End gangsters and a beguiling dancer who takes a fancy to Beach.



    'Sublime comic genius' Ben Elton 'You don't analyse such sunlit perfection, you just bask in its warmth and splendour.' Stephen Fry 'The funniest writer ever to put words to paper.' Hugh Laurie 'P.G. Wodehouse remains the greatest chronicler of a certain kind of Englishness, that no one else has ever captured quite so sharply, or with quite as much wit and affection.' Julian Fellowes

  • EPISODE 6 IN A MAJOR BBC DRAMA STARRING TIMOTHY SPALL, DAVID WALLIAMS AND JENNIFER SAUNDERS ORIGINALLY PUBLISHED AS GALAHAD AT BLANDINGS With the arrival of sophisticated widow, Daphne, and her spoiled brat Huxley, Connie once again forces Clarence to look presentable.



    However, when Daphne flirts with Clarence and takes an interest in his pig, Beach and Connie become suspicious of Daphne's motives.



    Freddie, though, has foresworn all involvement in love affairs - only to find an irresistible beauty, Monica, working in the pig-sty.



    'Sublime comic genius' Ben Elton 'You don't analyse such sunlit perfection, you just bask in its warmth and splendour.' Stephen Fry 'The funniest writer ever to put words to paper.' Hugh Laurie 'P.G. Wodehouse remains the greatest chronicler of a certain kind of Englishness, that no one else has ever captured quite so sharply, or with quite as much wit and affection.' Julian Fellowes

empty