• Suprémaciste théorie

    Philippe-Joseph Salazar

    • Plon
    • 10 Septembre 2020

    « Ce livre décrit la résurgence de l'idéologie blanche, propulsée sur le devant de la scène internationale par ce qui se nomme l'Alt-Right. Le sujet est dur. Le sujet est fort. Ce livre est une enquête : comment saisir sur le vif cette idéologie en gestation, dans une suite de conversations avec ceux et celles qui pensent l'idéologie blanche.
    Je suis donc allé à la rencontre de protagonistes de l'Alt-Right, je leur ai parlé et je les ai écoutés. Mes interlocuteurs, qui tous - sauf un - sont des intellectuels, pas des militants qui brandissent des drapeaux dans les rues ou éructent sur le Web, ont été surpris de voir un philosophe, carnet en main, se comporter en investigative reporter. Certains d'entre eux voulurent m'engager dans un débat : je m'y suis refusé. Je ne prends pas parti : j'observe et je questionne. »

  • Du bac à la vie en entreprise, en passant par l'affirmation de ses idées, le « grand oral » devient un savoir indispensable et à démocratiser. En un parcours précis et 30 fiches qui encouragent la progression de l'éloquence en public, l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de la prise de parole, le philosophe Philippe-Joseph Salazar propose un entraînement aussi intelligent qu'efficace. Allez-y ! N'ayez pas peur ! Prenez la parole !
    Il a suffi d'une décision politique en janvier 2018 pour que soudain sur tous les médias surgisse une expression courante : « le Grand Oral. » Se planter à cet oral, c'est dire au revoir à son destin. Rater cet exercice de séduction intellectuelle et d'agilité verbale, c'est montrer qu'en dépit d'un bon parcours à l'écrit, on ne possède toutefois ni la personnalité ni le mental pour appartenir un jour à la haute fonction publique, aux charges supérieures de l'État, aux commandes des grandes entreprises.
    Depuis que la rhétorique fut éliminée comme matière de l'enseignement secondaire vers 1900 et qu'on cessa donc de former les futurs citoyens à la prise de parole, la dissertation de philo couronnait le système. Voilà qu'avec le Grand Oral du bac, la prise de parole comme une discipline à part entière reprend la main.

  • Philippe Salazar décrypte ici la puissance argumentative du djihadisme, et sa simplicité redoutable, à travers sa propagande multimédias. Il souligne aussi nos propres faiblesses collectives dans l'art oratoire de la conviction. La république sait-elle encore parler ?

  • En une vingtaine de chapitres incisifs, percutants, saignants, Philippe-Joseph Salazar analyse le mal-parler politique, médiatique et intellectuel, à côté du brouhaha démocratique des opinions sans enjeu ni prise de risque.
    Saignant : Philippe-Joseph Salazar décortique ce mal-parler politique, médiatique et intellectuel - sans oublier nous, les réseaux sociaux - qui impose de faux débats.

    C'est là une spécificité française : avec la Ve République, la parole publique a été captée par les élites et notamment le président de la République. Résultat : des discours creux et indigents essentiellement produits par ceux qui nous gouvernent et qui parlent, parlent, parlent mais agissent assez peu. Une république d'en haut bavarde avec Marianne bâillonnée sur son piédestal.
    L'auteur décortique ce mal-parler qui impose de faux débats. Dans cette impitoyable leçon de choses, il apprend au citoyen à décrypter la langue morte mais omniprésente des élites et des pouvoirs, et à faire revivre la sienne.
    Au verbe, citoyens ! À la parole, citoyennes !

  • Comment nous parlent Benoît XVI, Nicolas Sarkozy, Barack Obama, Angela Merkel, Julian Assange et les grands qui nous gouvernent ou usent de leur pouvoir d'influence ?
    Philippe Joseph Salazar, grand spécialiste de la rhétorique, s'est penché sur le discours des grands de ce monde et des gens de pouvoir.
    A travers leurs discours, leurs tics de langage, leurs arguments, il dresse ainsi les portraits vivants, inattendus, toujours intelligents et drôles des orateurs en vue.
    Au-delà de cet exercice d'élucidation d'une personnalité à travers ses discours, le livre se veut aussi une défense et illustration de la rhétorique. Cet art oratoire de la persuasion, a été relancé par Barack Obama. Mais en France, autre grand pays historique de rhéteurs, elle n'est plus enseignée depuis 1905, déplore Philippe-Joseph Salazar qui voit là un grave affaiblissement de la démocratie. Tant que les grands nous parleront comme à des petits, les citoyens sans formation de décryptage des discours, demeureront infantilisés.

  • Hyperpolitique? Vous avez bien dit " hyperpolitique "? L'homme est censé être un animal politique.
    Le Français, lui, est un animal hyperpolitique. L'homme est censé être un animal doué de parole. Le Français est un animal d'hyperparole. Le résultat de ce croisement est la nature particulière de notre société politique : nous aimons à la passion l'excès de parole politique, tout en affirmant être raisonnables, cartésiens, logiques. La politique, en France, est une dramatisation de la parole. L'hyper, l'outré, l'exagéré donnent confiance.
    Nous avons développé des technologies d'hyperparole tellement raffinées que nous avons perdu de vue d'où elles viennent, comment elles fonctionnent et quels effets elles produisent. L'hyperpolitique est la somme de machines de parole - celles qu'analyse ce livre. Ces technologies, qui fabriquent l'hyperpolitique, outillent trois grands domaines d'action : la présence massive des montages de la rhétorique présidentielle; les assemblages des machines d'appel au peuple, à la masse, aux gens; les engrenages de parole montés et lubrifiés par le recours aux valeurs, à la gestion de l'éthique.
    Comprendre les technologies d'hyperparole, c'est désassembler les pièces de cette machine infernale à trois têtes, en analyser les composantes, en comprendre l'outillage, et, livre en main, voir par qui, comment, pourquoi et pour qui fonctionne, avec passion, l'hyperpolitique.

  • La présidentielle, on en connaît l'intrigue et les acteurs : depuis cinquante ans, c'est toujours tous contre deux, ou trois, et puis un contre un. On sait mal, en revanche, comment se capte le million de voix (pas plus) qui va décider du quinquennalisé. Chacun compte sur la rhétorique pour le faire venir à soi, faisant confiance à sa baraka, à l'inspiration et aux trucs des communicants.
    Pour en finir avec le bricolage, ce livre propose dix petits conseils de rhétorique à l'usage des candidats. Dix petits conseils qui sont aussi dix décryptages à l'attention des électeurs : comment ça marche, au juste, une élection présidentielle?

  • Philippe-Joseph Salazar, ancien élève de l'École Normale Supérieure, est professeur de langue et littérature françaises à l'Université de l'Afrique du Sud (Pretoria).

  • Mahomet (570-632), prophète de l'islam, qui en a vraiment lu, de nos jours, la Vie ? Or cette vie est pourtant au coeur du monde musulman puisque les actes et dits du Prophète règlent la vie politique, sociale, familiale des croyants.
    Impossible de comprendre l'islam, et le rapport que la France entretient avec lui, sans comprendre les interprétations françaises de la vie de Mahomet. Ces récits biographiques sont en effet passés, durant huit siècles, par l'exécration et la célébration, la dérision et la sympathie, le dogme et la critique. Dans leur diversité, ils ont ainsi construit l'idée que nous nous faisons de l'islam. Ce volume regroupe seize " vies " exemplaires, allant de l'époque où Louis XIV se serait vu offrir la main d'une princesse marocaine, à la Défaite de 1940 - sous la plume inspirée d'un soldat prisonnier.
    Eclairant les enjeux politiques et culturels de ces " vies françaises ", onze documents surprenants témoignent d'une interrogation soutenue, constante et toujours actuelle.

  • Philippe-Joseph Salazar, ancien élève de l'École Normale Supérieure, est professeur de langue et littérature françaises à l'Université de l'Afrique du Sud (Pretoria).

  • Avec ce petit traité, vous réussirez toutes vos prises de parole
    "Du bac à la vie en entreprise, en passant par l'affirmation de ses idées, le " grand oral " devient un savoir indispensable. En un parcours précis et 30 fiches qui encouragent la progression de l'éloquence en public, l'un des meilleurs spécialistes de la prise de parole, le philosophe Philippe-Joseph Salazar propose un entraînement efficace. Philippe-Joseph Salazar (1955), philosophe et essayiste. Considéré comme l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de la rhétorique, il enseigne au Cap (Afrique du sud). Il est l'auteur de nombreux essais, dont le désormais classique Paroles armées. Comprendre et combattre la propagande terroriste (Lemieux, Prix Bristol des Lumières 2015), traduit en cinq langues. "

empty