A Vue D'oeil

  • Avec son remarquable talent de conteur, Dai Sijie renoue avec la veine autobiographique de son premier livre, Balzac et la Petite Tailleuse chinoise, et retrace l'histoire surprenante de son propre grand-père, l'un des premiers pasteurs chrétiens en Chine. Né en 1911, Yong Sheng, homme bon, naïf et lunaire, a connu un destin extraordinaire et rencontré bien des aventures dans la tourmente de la Révolution culturelle en Chine.

    « L'Évangile selon Yong Sheng est une oeuvre considérable, d'une puissance exceptionnelle qui fera date. » Bernard Pivot, JDD « Un roman épique et bouleversant, que Dai Sijie porte en lui depuis sa jeunesse. » Marie Chaudey, La Vie

  • Les caves du Potala

    Sijie Dai

    1968. L'ancienne demeure du Dalaï-lama au Tibet, le palais du Potala, est occupée par une troupe de jeunes gardes rouges fanatisés, dirigés par un garçon très cruel, surnommé « le Loup ». Il s'acharne sur Bstan Pa, un ancien peintre du Dalaï-lama, pour lui faire avouer ses crimes contre-révolutionnaires. Le vieux peintre se remémore une existence dédiée à la peinture sacrée : son apprentissage auprès de son maître, les échelons gravis jusqu'à approcher les plus hautes autorités religieuses, et participer à la recherche du nouveau tulkou, l'enfant appelé à succéder au défunt Dalaï-lama. Sous la torture, les souvenirs sublimes affluent, de plus en plus puissants. Que peut la violence des hommes contre la beauté ?

empty