• Trente filles

    Susan Minot

    L'enlèvement des cent trente-neuf élèves du collège St Mary's d'Aboke, en Ouganda, a eu lieu dans la nuit du 10 octobre 1996. C'est à partir de ce fait réel que Susan Minot a écrit Trente filles. Terrifiées, brutalisées, pour la plupart violées, ces fillettes vont vivre un enfer. Si une des religieuses de leur école, lancée à leur poursuite, réussit à en sauver cent neuf, quel va être le sort des trente autres? En contrepoint de leur histoire, il y a celle de Jane, une journaliste américaine venue en Afrique enquêter sur ce drame. Au fil des jours, elle devra abandonner ses certitudes et ses a priori, ainsi qu'une certaine forme d'insouciance, pour regarder en face la réalité africaine. Jusqu'à sa bouleversante rencontre avec Esther, une des petites rescapées.

  • Extase

    Susan Minot

    Kay Bailey, trente-quatre ans, a une aventure avec le cinéaste Benjamin Young, qui tourne un film au Mexique. Mais ce dernier est fiancé à Vanessa Crane, qui l'a aidé pendant onze ans à affronter les hauts et les bas de sa carrière. De retour à New York, Benjamin ne peut se résoudre à choisir entre les deux femmes. S'ensuit un an de plaidoyers, coups de fil, mensonges, décisions et ruptures, de fureurs, d'excuses et de désespoir. Le tout est évoqué en monologues intérieurs qui alternent au cours d'une seule nuit d'amour. Les amants ne se parlent pas, ne partagent pas leur perception de l'acte sexuel, ils trouvent refuge dans l'imaginaire, un imaginaire qui est, pour chacun, bien différent. Deux personnes qui se connaissent intimement peuvent-elles donc, durant l'amour, concevoir de façon opposée ce qui leur arrive, et rester aux antipodes l'une de l'autre ?
    Entre tragédie, ironie, émotion et satire, Susan Minot dépeint le lien érotique avec toute la précision et la légèreté de touche qui sont la marque de son talent.

  • Mouflets

    Susan Minot

    Mouflets : sous ce titre faussement malicieux se cache une oeuvre grave et intense, un " premier roman " qu a étonné la critique américaine par sa beauté formelle, sa rigueur et l'extraordinaire émotion qu'elle dégage.

    Avec des phrases courtes, des mots simples et ordinaires, sur un ton de confidence qui nous paraît aussitôt familier, l'auteur raconte quelques moments significatifs d'une enfance américaine. une famille de sept enfants, le père qui boit, la mère qui surprendra un destin tragique : tels sont les protagonistes de ces événements infiniment chargés de sens que le lecteur découvrira au fil des pages. ion y retrouve toutes les saveurs de l'enfance, ses angoisses, ses interrogations à jamais sans réponse.
    Ce qui arrive à la famille vincent n'est jamais très éloigné de ce qui est arrivé à chacun de nous, et que l'on garde en silence dans la mémoire.
    Susan minot à l'art de dévoiler, avec une pudeur et une retenue exemplaires, les profondeurs d la banalité quotidienne. elle le fait dans un style maîtrisé, limpide et chaleureux, dont on n'a pas fini d'entendre en soi les résonances.

  • C'est à une vaste célébration du quotidien, dans ce qu'il a chaque instant de merveilleux et de tragique, que nous convie susan minot dans son troisième livre.
    Lilian, bostonienne de dix-huit ans, s'éprend de walter vail - qui s'enrôle dans l'armée, part combattre en europe, et la laisse sans nouvelles à la fin de la première guerre mondiale. elle se croit alors vouée à la solitude. mais, quelques années plus tard, elle rencontre gilbert finch, homme mélancolique et généreux, qu'elle épouse. l'histoire s'arrêterait là, sans la réapparition, un beau jour, de walter vail.
    Quel choix va s'imposer à lilian ?
    å'uvre construite avec une très savante économie de moyens - rien d'autre que des mots et des phrases de tous les jours, mais percutants - la vie secrète de lilian eliot apparaît au bout du compte comme un édifice dont la richesse n'a pas fini d'étonner.

  • Crepuscule

    Susan Minot

    Ann lord " ne verra pas jaunir les feuilles " cet automne.
    Mais qui, d'ann grant, la jeune fille, ou d'ann lord, la vieille femme, va mourir ? quelle est l'identité, quelle est cette part d'elle-même vouée à l'oubli des autres, qui va soudain sombrer ? se peut-il que l'amour fou, le premier, le grand amour, qu'elle n'a connu que quelques heures de sa vie de femme, d'épouse, de maîtresse et de mère, soit le seul souvenir à émerger d'une existence qu'elle a traversée plutôt que véritablement vécue ? dans ce roman, susan minot s'interroge sur le puzzle de la mémoire, sur l'image que les autres - les vivants retiendront de nous, sur la persistance du souvenir en nous abandonnant au flux du temps qui passe, sans essayer de le maîtriser.
    Elle nous laisse au coeur la nostalgie poignante de ce qui aurait pu être et n'a jamais été.

  • Pas toujours facile d'être une jeune femme à new york ! célibataire ou mariée, la new-yorkaise rencontre des hommes, se laisse séduire, embrasser, fait l'amour - et rompt...
    Pourtant elle passe des heures à étudier les hommes pour tenter de les comprendre, pour mettre le doigt sur l'imperceptible, sur ce qui fait basculer l'amour dans le néant. le désenchantement de la jeune femme moderne raconté avec finesse et acidité dans un inventaire des illusions amoureuses.

  • Now ailing and surrounded by her children, sixty-five-year-old Ann Grant Lord reminisces about a glorious summer weekend some forty years earlier during which she met and lost the love of her life. Reissue. (A Focus Features film, releasing Summer 2007, directed by Lajos Koltai, starring Vanessa Redgrave, Meryl Streep, Glenn Close, Claire Danes, Toni Collette, Patrick Wilson, Eileen Atkins, Mamie Gummer, Natasha Richardson, & Hugh Dancy) (General Fiction)

empty