Editions Du Net

  • Cette oeuvre est un répertoire de l'actualité infernale de l'année, mais aussi et surtout, un réceptacle de tous les malheurs qui poignardent l'Humanité, depuis le Berceau de la naissance jusqu'aux vagues spectres du Tombeau. Dans un classicisme nourri de liberté et de créativité, nous avons peint l'âme commune des peuples, nous avons offert le spectacle des villes du monde, les humeurs des villages de notre siècle. Tout sent l'enfer sous le soleil.

  • En 2010, la France érigeait la lutte contre les violences conjugales au rang de « grande cause nationale ». Un an plus tard, je devenais une victime parmi tant d'autres. Personne ne semblait comprendre quel était le mal qui me rongeait.
    Comment peut-on devenir une victime, qui sont ces bourreaux, pourquoi ne les voit-on pas avant qu'il ne soit trop tard ? Toutes ces questions, je me les suis posées, parce que je devais me réparer.
    Lorsque j'ai enfin pu assimiler ces informations, il s'est avéré que si le bourreau est toujours mis en avant, il n'est presque jamais question de sa victime, que l'on efface, comme si elle était coupable de son sort, ou si elle nous renvoyait à notre incapacité à agir en sa faveur.
    Toujours aidée et soutenue, j'ai trouvé au fil du temps, les mots qui impactaient. J'en ai aiguisé la pertinence afin de mieux comprendre et de changer notre regard sur ce que sont les violences conjugales.
    En me lançant dans ce combat, j'ai découvert des personnes d'une humanité remarquable, et tous ensemble, nous oeuvrons au quotidien pour qu'un jour l'on puisse affirmer : « plus jamais ça ! »

  • Après une existence bien réglée et plutôt solitaire, Félix Raminet, professeur de Droit, tout juste retraité, vient d'obtenir brillamment son permis de conduire. Follement épris de liberté, il saute dans sa voiture neuve et quitte Paris pour Saint-Malo. Le Destin l'attend sur une aire d'autoroute : Jane, une jeune Américaine, généreuse, libre de corps et d'esprit, va changer irrémédiablement le cours de sa vie.

  • After a somewhat cloistered, morally upright existence and a life devoted to legal matters, Félix Raminet, at the age of 66, achieves a lifelong ambition in passing his driving test, and immediately embarks upon the ultimate quest for liberty, a 300km drive from Paris to the seaside town of Saint-Malo. His meeting with Jane, a generous, free-spirited, young American at a gas station will irremediably change the course of his existence.

  • Chute libre

    Vincent Gastineau

    Le rêve d'une vie fantasmagorique, peut nous empêcher de profiter des simples plaisirs qui se présentent à nous. Nous avons la plupart du temps du mal à nous accommoder de ce que nous obtenons. Nous désirons ce qui n'est pas mais pourrait être. Or, le désir de la plénitude contrarie souvent le bien-être que la nature nous présage. Soyons pragmatiques. Le bonheur accompli et constant n'existe pas. L'existence ne sera jamais exempté de toute épreuve, de déchirements, de douleur, de mélancolie. C'est ce qui nous donne du courage et par la force des choses, intensifie nos moments d'allégresse et nos instants de gaieté. Pour que la satisfaction redouble en nous, elle doit résister aux assaillements de l'extérieur. Apprendre à estimer la vie, c'est accepter qu'elle ne peut être parfaite à toute heure. Pour Jasp, il sera peut-être trop tard.

  • Dans un village de campagne du nord de la France, deux petites filles qui n'étaient pas destinées à se rencontrer se lient d'une amitié rare. À la veille du décès de Maggy, l'ouverture de leur journal intime commun réveillera de douloureux souvenirs...

  • Macron 1er

    ,

    « Macron 1er » est un recueil de caricatures cinglantes nées de la rencontre de lhumoriste Gérald Dahan et du dessinateur Scalpa sur Facebook, le premier publiant des blagues que le second illustre avec beaucoup de cruauté dans le trait.
    On y retrouve l'esprit « Charlie » aussi bien dans le style des dessins que dans le ton ou les thèmes dans le droit fil du précédent livre de Gérald Dahan « Sarkoland » dont le dessinateur était Cabu. Le livre lui est d'ailleurs dédié.

  • Thierry Rocher présente l'ensemble des chroniques de la Revue de Presse de Paris Première de janvier 2019 à juin 2020, et celles du Coq des Bruyères, journal satirique sur Internet, avec des citations pour « ouvrir » chaque mois.

  • Ce roman est une sorte de puzzle encadré par un bref récit. Les pièces du puzzle sont des textes brefs, à la 1e personne, écrits à diverses époques par des personnages différents qui réapparaissent sous divers pseudonymes selon qu'ils communiquent par journal, e mail, site web. On peut toutefois deviner peu à peu qui ils sont. Chaque texte comprend aussi un bref passage poétique. Les personnages se croisent, se loupent, puis finissent par se rencontrer. J'avais envie de parler des hasards, des rencontres, des occasions manquées, de la chance à saisir, de nous tous, en fait.

  • Je suis gynécologue-obstétricienne. Je viens de fêter mes quarante ans. Les vacances d'été touchent à leur fin. Un soir où je palpe machinalement mon sein gauche, je sens comme un petit grain de riz sous mes doigts. Insignifiant. Un kyste, certainement. Par acquit de conscience, je passe une échographie. Puis une biopsie, le 11 septembre. Le verdict tombe aussitôt, c'est un cancer ! Un cancer infiltrant. Alors, tout s'enchaîne : examens complémentaires, qui mettent au jour un deuxième foyer cancéreux

  • « L'autre côté du fleuve », c'est la rive guyanaise de l'Oyapock, c'est ce sentiment étrange qui fait qu'on croit toujours que l'herbe est plus verte dans le pré du voisin.
    C'est cette force qui pousse des hommes et des femmes à rechercher ailleurs une vie meilleure. Ils laissent une vie de misère pour un espoir qui s'avère souvent illusoire.
    L'action se passe au début des années 2000, dans un village clandestin situé sur un affluent de la Mana. Nous sommes à la veille d'une opération de gendarmerie. Vasco, petit patron orpailleur, vient au village chercher un mécanicien, car son chantier est arrêté. Ses moteurs l'ont lâché deux jours après que Chapado a tenté de les réparer. Les deux hommes se rencontrent et cela se passe très mal. Chapado promet de se venger.
    Vasco profite de son séjour pour tenter de séduire Angela dont il est amoureux depuis longtemps. Il est interrompu par Linda, prostituée, qui est amoureuse du jeune homme. Malgré les arguments convaincants de la jeune femme, il réussit à l'écarter en lui avouant qu'il est venu pour une autre. Linda lui promet qu'il finira par l'aimer.
    Début de l'acte IV, un coup de fusil claque dans la nuit. Chapado sort du carbet de Vasco, le fusil à la main...

  • Le vent qui bruit dans les vignes grimpantes murmure : « Je pars sans jamais te quitter ». C'est ainsi qu'il s'enracine dans nos mémoires. De même, les âmes sillonnent-elles le temps et se transmettent par le prénom. Je ne savais pas ce que cela signifiait jusqu'au jour où, dans un songe, une voix m'a parlé : « Tu es issue d'une lignée immémoriale de femmes qui portent, supportent, me dit-elle. Aujourd'hui, il est temps de déposer les fardeaux de tes ancêtres pour que s'éteigne la chaîne des tourments. Après toi, ta fille et ses filles, enfin seront libres.
    - Qui es-tu ?
    - Je suis ELLine ton aïeule, celle qui éclairera ton chemin. Je brille dans l'effroyable nuit qui, depuis trop longtemps, entoure les femmes. Je suis plus que l'espoir, je suis le gage de votre succès sur le chemin de la liberté, de votre combat pour la paix des femmes... » Je m'appelle moi-même Eline, c'est le fragile héritage que m'a laissé mon aïeule ; j'ai perdu l'L, il est vrai, mais j'ai gagné la liberté. Je vais vous conter mon histoire et celle des femmes qui sont de ma lignée : ELLine, Marie, Dame Léceline, Lucie, sa fille Claire et Séverine.

  • Ce livre est un recueil de témoignages de femmes surdouées pleines d'humilité. Il consacre tout le premier chapitre à une synthèse de la question de la douance et apporte quelques explications innovantes à ce sujet. Les témoignages touchants de ces femmes douées, trop souvent ignorées, sont issus de réflexions profondes et démentent ainsi certains préjugés. Le livre est destiné à tout public homme ou femme, connaisseur ou non de la précocité. « Un enfant précoce très jeune, soumis à un environnement dans lequel il ne peut acquérir des expériences nouvelles enrichissantes peut se trouver être totalement déstabilisé dans son développement cognitif.

  • « Je n'ose pas imaginer le pire, mais il suffirait d'une étincelle pour enflammer... » Depuis cet avertissement inquiet d'un analyste avisé, un matin de janvier 2016, le Burkina Faso s'est embrasé : plus de 1 650 morts dans des centaines d'attaques, près d'un million de déplacés internes fuyant la progression des groupes terroristes dans le nord et l'est du pays, 350 000 élèves se retrouvant sans école...

    Dans un témoignage original, au ton personnel et à la langue délibérément métissée, ce livre vous propose de revivre les événements fondateurs de la présente séquence : le premier attentat djihadiste à frapper Ouagadougou, mais aussi l'échec du coup d'État du général Gilbert Diendéré, la toute première passation de pouvoirs démocratique depuis l'Indépendance, ou encore la montée en puissance de mystérieuses milices d'autodéfense, engendrant des affrontements intercommunautaires qui font planer sur la « Patrie des hommes intègres » le risque d'une guerre civile.


    « Un vade-mecum pour jeunes reporteurs, un riche document d'archive pour les historiens, et un savoureux voyage au coeur du Pays des hommes intègres pour les lecteurs amoureux de mots et de récits où palpite la vie, fragile et tenace comme une algue sur un rocher. » (Édouard Ouédraogo)

  • Je m'appelle Alice Maréchal.
    J'ai trente-sept ans, je vis à Lyon et je collectionne les déboires sentimentaux. J'ai une grande soeur paraplégique, une petite soeur insouciante, une meilleure amie malade et un chat.
    Je suis franche, spontanée, empathique, romantique, rancunière, bavarde, impulsive, malpolie, étourdie, persévérante, loyale et gourmande.
    J'ai tellement la poisse que je pourrais facilement rédiger l'encyclopédie des malheurs, j'ai d'ailleurs fait de l'inquiétude et de l'angoisse mes hobbies préférés, et pourtant...
    La vie nous réserve de bien curieuses surprises, elle prend parfois des virages à 360 degrés sans nous prévenir et les événements s'enchaînent alors avec une relation de cause à effet que nous ne maîtrisons pas...

  • Février 1849, Seconde République, dans une France qui peine à sortir de la confusion où l'a conduite la révolution qui a chassé de son trône le dernier Roi des Français.
    Alice, jeune mariée d'à peine vingt ans, a emménagé quelques mois auparavant chez son mari, une longue bâtisse appelée La Louvardière, nichée au coeur d'un parc boisé, dans le département de la Nièvre. Or, la jeune femme peine à y trouver sa juste place : les domestiques lui paraissent hostiles, la demeure encore mal connue résonne de bruits étranges, et surtout une présence invisible pourrait bien y rôder. Par ailleurs, si Lionel de Châtenay est un mari aimable et prévenant, il semble lui aussi hanté par le souvenir de sa première épouse.
    Alice devra apprendre à surmonter ses peurs et ses doutes, gagner l'estime et la confiance de Lionel, et enfin maîtriser à la fois la domesticité et son nouveau rôle de maîtresse de maison. Toutefois, la tâche ne lui sera pas facilitée, et un certain nombre d'événements étranges et imprévus viendront se mettre en travers de son chemin - ou plutôt de son cheminement.
    Cet ouvrage a pour thématique celle du mystère face aux éléments tangibles et concrets. Peut-on avoir une réponse à toutes les questions que l'on se pose ? Peut-on jamais vraiment connaître les gens que l'on côtoie ? Où sont les limites de la connaissance humaine ?

  • Claude Georges Picard a publié aux Editions du Net en décembre 2013, "Un piton séparé du reste du monde", témoignage d'un soldat "appelé", chasseur-alpin, affecté en 1961 en Algérie dans un poste militaire sur un piton de Kabylie. Il y remplissait à la fois, son devoir de soldat et celui d'instituteur-infirmier-écrivain public improvisé dans un village Kabyle acquis totalement à la cause des rebelles.
    A la suite de la parution de ce témoignage et d'une émission de télévision très suivie en Kabylie, il est invité par l'association culturelle du village à revenir sur les lieux où il avait passé quatorze mois sous l'uniforme militaire.
    "Retour en Kabylie" est le récit de ces trois jours de retrouvailles entre un ancien soldat français accompagné de sa fille et la population d'un village kabyle un demi-siècle après les événements relatés dans "Un piton séparé du reste du monde".

  • Le grand fracas

    Sylvie Huguenin

    Face à de pacifiques cannibales, que vont devenir quelques Terriens échoués par accident sur leur sol ? Ce peuple étrange se nourrit d'Élus, êtres qui font le choix d'être élevés, puis cuisinés. Les habitants du sol ne connaissent pas la mort. S'ils possèdent un langage, ils communiquent et ressentent aussi et surtout à travers les odeurs et les émotions, ce que les Terriens, désorientés et méfiants, ne savent pas faire. Du moins la plupart... Pour chacun des « camps », l'autre est celui des primitifs. Découvertes, amour, fascination et violence : cette rencontre va créer de nombreux bouleversements. Organisé hiérarchiquement sous l'autorité des anciens, le peuple va perdre peu à peu son unité. « Le grand fracas » est narré par le conteur Spho'kl, qui émaille son récit des coutumes et usages régissant la vie sur le sol. Chacun des chapitres est ouvert par une recette anthropophage, ayant une valeur symbolique dans le récit.

  • Qui de nous trois ?

    Romy

    Une rencontre fortuite à la Faculté. Une amitié qui se transforme rapidement en romance.
    Deux frères au passé troublé. Deux êtres différents mais complémentaires. Une jeune fille coincée entre eux.
    Triangle amoureux, direz-vous ? Mais est-ce aussi simple que cela ? À vous de le décider.
    Suivez le parcours sentimental et initiatique de Robin, Silas et Poppy. Parcours qui les conduira vers leur destinée : funeste et merveilleuse, comme l'est la vie.

  • Une enfance Pieds Noirs est un cri d'amour immense pour une Algérie qui n'existe plus, raconté de façon simple, sans fioritures, mais avec force. Alain, mourant, se confie et raconte son enfance, avec ses joies, avec ses drames, avec ses violences, avec son humanité. Ce livre émouvant témoigne de la souffrance de deux peuples dépassés par un destin tragique qu'ils n'avaient pas désiré.

  • Voilà cent deux haïkus / Attachés à ma colonne vertébrale / Comme les nervures de la dernière feuille / Prête à s'envoler au vent.

  • Ces contes se présentent en ordre croissant, du plus court au plus long. Leur facture est d'une part, classique (rigueur, regard souvent féroce sur la réalité) et, d'autre part, ils privilégient la fantaisie, l'imaginaire, le mystère et même parfois le surnaturel. Sans oublier, bien sûr, la poésie.

  • Double jeu

    Julie Tomiris

    Comme l'auteur est l'ombre de sa prose, l'Écriture est le miroir de sa pensée et de son âme, où se reflète son imagination sensible à toutes les situations, où l'entraînent ses réflexions, ses émotions, son aptitude à laisser s'évader son esprit vagabond, et aussi se lancer des défis.

    Les mots récoltés comme les fruits mûrs cueillis dans un arbre se retrouvent dans les pages de mon livre, en espérant que des lecteurs seront tentés de le feuilleter avec gourmandise.

empty