• La céramique est aujourd'hui sur le devant de la scène, grâce à des artistes aux parcours multiples, aux formations diverses, aux motivations hétérogènes et aux discours divergents. Monumentale, intimiste, précieuse, brutale, architecturale, délicate, elle revêt toutes les formes et se fait langage universel comme en témoignent les oeuvres des 90 artistes de ce livre. Emouvantes, drôles, strictes, imposantes, subversives, abstraites, figuratives, les oeuvres des artistes contemporains questionnent le monde dans lequel nous vivons et nous invitent à changer notre regard à la fois sur le matériau mais aussi sur l'art lui-même.

  • Apparue dès la préhistoire, la céramique est l'un des premiers matériaux réellement transformés par l'homme, précédant ainsi le travail des métaux.
    Que ce soit par les techniques utilisées, les formes travaillées ou les motifs choisis, elle n'a cessé de se modifier au fil des siècles ou des zones géographiques où elle s'est développée. Car les besoins de chaque époque, tout comme les contraintes techniques et les spécificités culturelles, ont grandement influencé la poterie.
    - Dans ce premier volume sont abordés les productions de l'époque préhistorique et de l'Antiquité, ainsi que celles de l'Extrême-Orient, de l'Islam, de l'Afrique sub-saharienne et de la période précolombienne.
    - L'autrice présente les grands axes historiques et sociétaux de chaque époque afin de dépeindre leurs influences sur les techniques utilisées et le style des céramiques produites.
    - Dans ce beau livre très richement illustré, l'histoire de la céramique se raconte en images. Les descriptifs détaillés des différents styles sont mis en scène par des photographies ou des illustrations des poteries les plus emblématiques de chaque style.

    Une monographie détaillée de l'histoire de la céramique, qui s'adresse aux passionnés d'histoire de l'art, comme aux étudiants ou aux professionnels des métiers d'art.

  • La Poterie au tour pas à pas est un livre pratique qui s'adresse non seulement aux débutants mais aussi aux potiers plus expérimenté. Il explique de façon précise et à l'aide de nombreux pas à pas photographiés, la pratique du tour, qui est l'une des techniques les plus importantes dans le travail de la céramique. On apprend ainsi à transformer une simple boule de terre en une poterie régulière en suivant les divers procédés de tournage et de polissage des différentes parties. Joaquim Chavarria rend la réalisation de poteries au tour accessible à tous grâce à ses explications claires.

    Au programme :

    - Le principe du tour ;
    - Le matériel nécessaire ;
    - Les matières premières ;
    /> - Exercices de base ;
    - Les réalisations": un bol, une assiette, un vase, une jarre, un pot à lait, une théière...

  • Le livre En 1769, la Manufacture de Sèvres a conquis l'Europe, mais elle ne produit pas encore de porcelaine en pâte dure. Elle vient tout juste d'en découvir le procédé de fabrication : cela bouleversera ses modes de production, son organisation et la gamme des objets proposés. L'enjeu est grand mais le soutien de Louis XV puis de Louis XVI est indéfectible. Jusqu'à ce que survienne la Révolution...
    La collection Sèvres, une histoire céramique" retrace l'épopée de la Manufacture, depuis sa création en 1740, grâce à des analyses, des entretiens et des prises de vue exclusives qui font se répondre l'histoire d'une institution unique et les images de ses somptueuses réalisations.

  • Le livre En 1740 naît une modeste manufacture de porcelaine avec, pour seul atout, la blancheur éclatante de sa pâte. Bien vite, elle bénéficie du soutien inconditionnel de Louis XV et sait attirer à elle les meilleurs artistes de son temps. En moins de 30 ans, la Manufacture royale de Sèvres révolutionne l'art de la porcelaine et dicte le goût en Europe... La collection "Sèvres, une histoire céramique" retrace l'épopée de la Manufacture, depuis sa création en 1740, grâce à des analyses, des entretiens et des prises de vue exclusives qui font se répondre l'histoire d'une institution unique et les images de ses somptueuses réalisations.

  • A comprehensive exploration of the life and works of French ceramicist Adrien Dalpayrat.

    Adrien Dalpayrat was one of the most highly regarded ceramicists working in France in the late nineteenth century. Dalpayrat's recognition came relatively late in life, at age 45, when he first revealed the distinctive oxblood glazes for which he was best known, along with the variety of stoneware forms he employed - everything from gourds to fantastical marine creatures. Here for the first time, architect Peter Marino shares his collection of Dalpayrat masterpieces, each beautifully reproduced in a luxurious oversized format.

  • Avec plus de 780 pièces, datant du milieu du 17e au début du 20e siècle, le Musée Ariana conserve l'une des plus importantes collections suisses de céramiques japonaises. Entre influence étrangère et tradition, ces oeuvres monumentales, figurines, objets d'apparat ou d'usage quotidien illustrent la foisonnante diversité des décors et des formes, créés tant pour le marché intérieur que pour l'exportation vers l'Europe.
    Cet ensemble remarquable permet d'illustrer les productions de divers centres céramiques, et de suivre l'évolution passionnante des techniques (porcelaine, grès, etc.) et des styles (bleu et blanc, Imari, Kakiemon, Nabeshima, Satsuma ou Kutani) au pays du Soleil-Levant. Les pièces monumentales fascinent quant à elles les occidentaux, lors des Expositions universelles du 19e siècle.
    Cette collection conséquente n'avait pas encore fait l'objet d'une étude spécifique. La présente publication, qui accompagne l'exposition éponyme et réalisée avec le concours de spécialistes du domaine, se propose de combler cette lacune.

  • Maîtriser la poterie au tour est bien plus qu'un simple manuel de tournage.
    Enrichi de plus de 200 photos de gestes, ce guide complet fourmille d'explications et de conseils, qui raviront les potiers débutants comme les plus chevronnés.
    Outre de précieux conseils pratiques sur l'agencement de l'atelier, l'adoption des bonnes postures, le choix de la terre et sa préparation, ce livre décrit minutieusement les différentes techniques de tournage (centrage, montée et descente de la quille, ouverture, tirure, mise en forme, tournassage...), puis s'attaque en détail à chaque type de pièce utilitaire (tasse, bol, pichet, assiette, théière) et aux éléments qui les garnissent (couvercle, bouton, anse, bec).
    Au fil des pages, vous apprendrez à tourner une large palette d'objets, à orchestrer les différentes parties d'une pièce en trouvant le bon équilibre et les justes proportions, mais aussi à transformer et personnaliser vos pièces tournées, ainsi qu'à les décorer.

  • Variante de la céramique traditionnelle, raku signifie « joie ». La technique du raku consiste à faire cuire les pièces dans un four spécifique jusqu'à une température de 1 000 °C, avant de les plonger dans un seau de sciure laquelle s'enflamme au contact de la terre brûlante, puis dans de l'eau.
    Grâce à cette technique, réalisez 19 modèles séduisants de petits animaux, de bols, d'objets déco, de statuettes...

  • L'art de la faïence et ses évolutions au cours du XVIe siècle, reflets des préoccupations humanistes de la Renaissance.

  • Il y a 30 000 ans, en Moldavie, le chaman qui prédisait l'avenir en jetant des figurines d'argile dans le feu, fut le premier céramiste de l'humanité. Tout au long de son aventure multimillénaire, la céramique sera ainsi marquée par les gestes du sacré, mais aussi par ceux du quotidien, de l'alchimie, de l'art et de la science, en conservant, à travers ses métamorphoses, la mémoire de ses expériences. Sous la plume du potier Jean Girel, nous réalisons que son histoire est aussi celle d'une célébration.

  • Le Palais situé sur les bords du Tage tient son nom de trois saints martyrisés à cet endroit; un temple fut élevé en leur mémoire, puis après la reconquête de Lisbonne en 1147, une église se développa en un couvent puis devint la résidence d'un riche banquier.
    A la fin du XVe siècle la riche demeure bourgeoise fut transformée en demeure royale. Passé de mode, le palais traversa une période obscure. C'est à cette époque que l'on trouve les premières références de son occupation par les Lancastre.
    Les Lancastre étaient de grands amateurs d'oeuvres d'art. L'inventaire dressé en 1704 à la mort de Luís donne une idée de la richesse de leurs collections par la description d'innombrables porcelaines de Chine (dont le plafond du salon des porcelaines est l'ultime témoignage), de soies de Chine et de brocarts d'or de l'Inde, de pièces d'argenterie, de tapisseries, de peintures de nombreux maîtres.
    En 1870 le palais est loué au ministre de France à Lisbonne, qui y installe la légation. En 1909 la France achète le palais, qui devient le siège de l'ambassade de France au Portugal. En 1937, l'édifice est prolongé à l'ouest par l'Institut français.
    Exposition au musée national des Arts asiatiques - Guimet, du 13 mars au 10 juin 2019

  • Vous avez déjà eu envie de « retaper » un petit meuble, de créer un objet personnalisé, de redonner un coup de jeune à un meuble de famille ou de détourner un objet de sa destination d'origine, ce livre de Julie Prat est fait pour vous.

    Vous est-il déjà arrivé de garder des chutes de carrelages, d'assiettes brisées ou d'une jolie tasse qui est malheureusement tombée mais que vous n'avez pas réussi à jeter ? Donnez ainsi une seconde vie à vos objets en utilisant la technique de la mosaïque pour décorer votre intérieur et même extérieur.

    Les motifs se rapportent tantôt à l'enfance, tantôt à la déco pop ou même le style campagne pour satisfaire toutes les tendances de la déco.

  • Jamais aventure de l'art ne fut tant liée à une terre, celle du Mas Sant Vicens. Entre 1943 et 1981, les plus grandes signatures du monde de la création viennent s'essayer à l'art du feu. A l'invitation du mécène Firmin Bauby, Sant Vicens, haut lieu de la céramique, accueille artistes de renom et jeunes créateurs en résidence, Cet espace effervescent de vie artistique utilise et modèle la tradition pour lui conférer une image résolument moderne, ouverte sur Le monde et profondément enracinée. De grands noms ont fréquenté le mas Pablo Picasso et Salvador Dali, Catherine Deneuve et Charles Trenet, Jean Picart le Doux, Marc Saint-Saëns, René Perrot. Cependant, le destin du Sant Vicens est a jamais lié a Jean Lurçat qui y réalisa toute sa production de céramiques. Aujourd'hui, les grands musées internationaux conservent un peu de cette terre catalane qui, grâce a Firmin Bauby, a vécu l'une des plus belles pages de son histoire.

  • Un livre qui explique toutes les techniques de poterie avec des pas à pas photo : préparation de la terre, modelage avec un colombin, modelage des plaques, estampage... jusqu'aux décors sur terre crue (engobe) ou sur terre cuite (patines, émaux).

  • Première publication scientifique en français sur l'azulejo et sa genèse.

  • A comprehensive exploration of the life and works of French ceramicist Théodore Deck.
    Théodore Deck was a central figure in the revival of ceramic art in France and one of the most esteemed ceramic artists in the late nineteenth century. He completely transformed the art of faience, and was internationally renowned for reinventing techniques and styles from past centuries and Asian cultures. In this sumptuous book, architect and collector Peter Marino shares his collection of more than 250 Deck masterpieces for the first time, each beautifully reproduced in a luxurious oversized format.

  • Ce guide exhaustif vous conduit à travers toutes les étapes de l'argile brute à la pièce cuite, depuis sa conception jusqu'à sa réalisation, sa décoration et enfin sa cuisson. D'une présentation claire, les informations précises en font un outil de référence que tout céramiste voudra avoir en permanence à portée de main. Ne sont pas oubliés les nouveaux matériaux et les plus récentes techniques et toutes les instructions pour les utiliser efficacement. Des conseils vous conduisent pas à pas à travers les méthodes traditionnelles et les nouvelles techniques telle la terre papier. Elles sont illustrées par des exemples d'oeuvres réalisées par des céramistes mondialement reconnus et qui expliquent en détail leur méthode de travail.

  • Fondée sur des collections privées et publiques, cette étude inédite présente les décors de scènes galantes, de putti, de batailles, de fables, d'animaux et de chasse qui ornent les porcelaines de Tournai. Cette iconographie traduit le goût du XVIII siècle et démontre l'influence de modèles français, allemands et anglais. Elle confirme la place d'exellence occupée par la manufacture de Tournai. L'ouvrage fait suite à deux autres ouvrages des mêmes auteurs sur les porcelaines de Tournai : Le service du Duc d'orléans (2004) et chine et chinoiseries (2009).

  • À la veille de la Révolution, à Bordeaux, riche cité atlantique et marchande, où soufflent depuis quelques années les idées généreuses de la franc-maçonnerie, on assiste à la naissance d'une belle mais éphémère production porcelainière qui ne durera que trois années, liées au savoir-faire d'un céramiste ingénieux et passionné ; «l'or blanc», c'est-à-dire le kaolin, ayant été découvert depuis peu en France. Simultanément, issu du barreau de Bordeaux, l'esprit «girondin» prend sa mesure et s'épanouit, avant la montée à Paris de ceux qui en deviendront les plus brillants représentants.
    Et comment se rencontrèrent un avocat au Parlement et un porcelainier.

    Ce livre a pu être réalisé grâce au soutien particulièrement généreux de la Ceramica Stiftung.

empty