Histoire du monde

  • Cutshin creek

    ,

    Si tous les États américains sont frappés par la Grande Dépression (1930-1940), certaines régions souffrent plus que les autres. Les mines de charbon des Appalaches, dans le Kentucky, ferment les unes après les autres, laissant sur le carreau des familles entières. Privées de ressources, certaines se lancent dans le trafic d'héroïne, plus lucratif que les longues journées passées au fond des galeries. Souvent illettrés, les habitants des montagnes isolés survivent dans de petites masures, dans des conditions proches de celles des premiers pionniers américains. Leur mentalité violente est caractérisée par une farouche indépendance et un individualisme sauvage. Kathryn, la bibliothécaire à cheval qui parcourt plus de 300 km par semaine en montagne pour tenter de maintenir un lien social avec ces familles, dans la cadre du New Deal lancé par Roosevelt, n'est pas la bienvenue dans la cabane des Trivette. Les trois frères qui vivent chez leur mère terrorisent la vallée, entre deux séjours au pénitencier. La frêle book lady devra faire preuve d'intrépidité et d'un courage sans faille pour sauver sa vie. Maîtrisant à la perfection les codes du western, combat entre le bien et le mal, entre culture et sauvagerie, entre courage et lâcheté, entre intelligence et bêtise, Séverine Gauthier et Benoît Blary mettent en scène un monde totalement inconnu au travers d'une figure féminine puissante et originale.

  • Vive les Soviets... À mort les Bolchos ! À la manière d'une histoire parallèle, deux livres se répondent. Les historiens Romain Ducoulombier et Nicolas Lebourg analysent et font revivre un siècle d'affiches communistes et anticommunistes.
    Fondée sur des collections privées exceptionnelles d'affiches politiques françaises du XXe siècle, cette histoire nous livre la guerre visuelle qui s'est livrée sur les murs de France. De Jaurès à Mélenchon et de Maurras à Le Pen, l'affiche est devenue un media majeur de propagande et d'influence sur les foules, avec ses codes, ses techniques et ses artistes. Esthétique ou brutale, complexe ou caricaturale, l'affiche politique illustrée a eu sa belle époque et ses grandes crises.
    Le Parti communiste, avec ce qu'il montre et ce qu'il cache, fut tout au long du siècle dernier un redoutable producteur d'images et de symboles. Entre la faucille et le marteau, l'ouvrière et le drapeau, Romain Ducoulombier en retrace les évolutions et les usages en accompagnant son propos de plus d'une centaine d'affiches minutieusement sélectionnées. Les influences étrangères, les grands noms, les slogans comme les non-dits sont passés au crible par l'historien qui s'appuie, quand il le faut, sur les archives de Moscou. C'est la gauche qui a inventé l'affiche politique moderne ! Et par l'image, c'est d'un autre monde qu'elle a rêvé.

empty