Histoire du monde

  • Du baptême de Clovis en 496 aux attentats de Paris en 2015, près de deux millénaires d'histoire de France sont abordés en 50 dates clés, sous la plume alerte et incarnée de Franck Ferrand. Le sacre de Charlemagne, le traité de Verdun, la victoire de Bouvines, le massacre de la Saint-Barthélemy, la cour de Louis xiv établie à Versailles, l'assassinat d'Henri iv, la prise de la Bastille, le coup d'État de Napoléon Bonaparte, l'insurrection de la Commune, l'inauguration de la tour Eiffel, la bataille de Verdun, la victoire de la coalition du Front populaire, le traité de Maastricht... autant d'événements fondateurs qui font la singularité de l'histoire de notre pays et l'ont façonné tel qu'il est aujourd'hui. Riche en anecdotes éclairantes ou étonnantes, ponctué de portraits de personnages marquants, et superbement illustré, ce livre de vulgarisation intelligente vous emmène au coeur de l'histoire française, contée avec verve et brillamment synthétisée par Franck Ferrand. Lisez, on croirait l'entendre !

  • S'il existe bien des livres qui ont traité cette histoire, ils se sont presque systématiquement limités à une chronique hagiographique, au sein de laquelle des personnages comme Durruti faisaient fi gure de héros intouchables. Les recherches entreprises au départ pour vérifi er les dires de Gimenez et situer correctement son récit dans la geste libertaire de l'époque ont conduit les auteurs de l'appareil critique à rédiger une véritable somme levant de nombreux coins du voile sur ces milieux si particuliers de la militancia anarchiste et anarcho-syndicaliste des années 1930. Sans cacher ce qu'elle pouvait comporter de peu reluisant ni dissimuler la responsabilité qu'endosseront rapidement les instances de la CNT et de la FAI dans la reconstruction de l'économie et de l'État capitalistes qui avaient été prétendument détruits.
    Dans le cours du travail d'établissement des sources, les auteurs ont dû traduire, de l'allemand, de l'anglais, du suédois, de l'italien et de l'espagnol, de très nombreux documents, issus dans leur très grande majorité des centres d'archives visités. Et ce travail a été complété par des traductions d'extraits de livres, en espagnol pour la plupart, qui ne possèdent pas à ce jour de version française.
    Le public français a donc accès à des documents inédits, qui proposent un éclairage très nouveau sur cette période si particulière de l'histoire.

  • C'était l'époque des bals costumés, de Metropolis et de Josephine Baker; des découvertes scientifiques cruciales, de la verve littéraire et du chaos politique engendré par la République de Weimar. Après le succès fracassant de Hollywood dans les années 1930 et Jazz. Dans le New York des Années folles, l'illustrateur Robert Nippoldt s'est associé à l'auteur Boris Pofalla pour évoquer la métropole trépidante et libre qu'était Berlin dans les années 1920.

    Composé comme une visite touristique de la ville à travers le temps, Berlin of the Roaring Twenties raconte la dimension urbaine et les épisodes complexes d'une décennie de mutations, des longues artères illuminée par le nouveau réseau d'éclairage électrique aux planchers qui vibrent dans toute la ville au rythme du fox-trot et du tango. Faisant montre de sa maîtrise graphique de la lumière, de l'ombre et de l'expression, grâce à la patine que confère le tirage argentique, Nippoldt alterne portraits et paysages pour montrer le décor changeant et les centres dynamiques de cette capitale en plein essor et en pleine industrialisation, ainsi que les personnages extraordinaires qui peuplaient ce vivier artistique, scientifique et idéologique.

    Animé par une curiosité sincère pour les excentriques et marginaux, qui façonnèrent cette époque entêtante, autant que pour les «puissants», Nippoldt dresse le portrait de personnalités comme Lotte Reiniger, Christopher Isherwood, Albert Einstein, Kurt Weill, Marlene Dietrich et George Grosz, mais aussi de Thea Alba, « la femme aux dix cerveaux », de Magnus Hirschfeld, le « Einstein du sexe », et du fameux criminel local Adolf Leib. C'est ainsi que le livre pose un regard particulier sur certains des phénomènes culturels et politiques les plus marquants de l'époque, et s'attache aux plus grandes vedettes du grand écran ou à l'atmosphère chaotique engendrée par le gouvernement de Weimar.

    Au-delà des protagonistes et des lieux, le livre saisit surtout l'esprit incomparable et ineffable d'un endroit et d'un moment, d'une époque suspendue entre deux guerres mondiales et d'un pays tiraillé entre l'audace de céder à la joie de vivre et la noirceur envahissante du national-socialisme. Avant que la nuit tombe, Nippoldt nous montre tout: le feu des projecteurs et les murmures en coulisses, les usines qui sortent de terre et la physique théorique, le rugissement des stades et le silence feutré des théâtres, les chansons des Comedian Harmonists, les satires de George Grosz et l'icône Marlene Dietrich, qui ébranle les caractéristiques du genre avec sa cigarette, son chapeau haut-de-forme, son smoking, et son fameux regard aguicheur.

  • De 1939 au début des années 1950, près d'un million d'Européens sont déportés en URSS, dans des camps de travail ou dans des villages isolés à des milliers de kilomètres de chez eux.
    C'est ce pan de l'histoire européenne Longtemps occulté et encore largement méconnu qui est raconté ici, à partir de témoignages, source vivante et unique. Les auteurs ont sillonné toute l'Europe, la Russie et le Kazakhstan pour rencontrer ces anciens déportés et recueillir leur parole. Leurs récits, mis en perspective par les auteurs, témoignent de la complexité, trop souvent oubliée, des expériences de déportation, où la violence des ruptures s'accompagne d'une intensité radicale des émotions, entre souffrance et exaltation, entre désespoir et confiance.
    Des vies intenses faites d'accommodements et de résistance. Une manière originale d'écrire l'histoire à partir du témoignage. Une contribution indispensable à l'historiographie sur les déportations staliniennes.

  • Pendant deux ans, sur les ondes de Radio-France Outremer, Daniel Vaxelaire a réveillé La Réunion en lui contant son histoire. Une histoire riche et passionnante, des origines connues de l'île à nos jours, restituée intégralement dans ce livre.
    Abondamment illustré, complété à chaque chapitre par un tableau chronologique, cet ouvrage est en outre accompagné de deux CD audio.

  • De 1820 à 1885, les populations soninké du Haut-Sénégal étaient constamment aux prises avec les agressions coloniales et les vexations d'Ahmadou, roi de Ségou. Mouhamadou Lamine Darame naquit dans ce contexte troublé. A son retour de La Mecque en 1885, son projet de jihad contre les idolâtres du Tenda s'est aussitôt heurté à l'hégémonie toucouleur et aux violences de l'expansion coloniale. La volonté populaire d'enrayer en priorité cette dernière va éclipser le jihad et s'imposer au marabout.

empty