Histoire du monde

  • De la guerre

    Collectif

    Du magazine, le Mook hérite de la variété des sujets et de leur traitement. De la guerre propose ainsi de voyager à travers les conflits de l'Antiquité à nos jours, de s'intéresser à la théorie, aux bataille, aux uniformes, aux armes, aux grands chefs, aux combattants, à l'action psychologique. De la guerre fait flèche de tout bois : interviews croisés, interviews posthumes, archives sonores, infographie, cartographie, photographie, illustrations d'époque.
    Du livre, le mook reçoit la clarté de la mise en page, le temps de la lecture longue, la qualité de l'écriture, la profondeur de la réflexion, la fréquentation des meilleurs historiens. De la guerre ne se jette pas après lecture : c'est un vrai livre qui se conserve, auquel s'ajouteront, deux fois par an, d'autres encore, qui feront collection.

    En 168 pages, De la guerre offre une belle palette historique. Hitler a-t-il eu une chance de gagner ? Telle est la question du dossier central autour de laquelle s'empoignent Jean Lopez, Benoist Bihan, Nicolas Aubin et deux grands historiens britanniques, Richard Overy et Andrew Roberts.
    Si ce dossier est copieux (30 pages), il ne relègue pas dans l'ombre les autres articles.
    Une archive sonore du capitaine Paul-Alain léger -un véritable personnage de roman-, donne à comprendre les ressorts profonds de la plus incroyable opération d'intoxication jamais menée : la « bleuite » durant la guerre d'Algérie.
    Le plus talentuteux des infographistes français, Nicolas Guillerat, offre une comparaison graphique inédite entre les trois grandes batailles de la Guerre de Cent ans : Crécy, Poitiers, Azincourt, et tout devient lumineux.
    Chine et Inde s'affrontent dans l'Himalaya en 1962, et un des plus grands photo-reporters de guerre, Larry Burrows, capte les images d'une guerre en atmosphère raréfiée: c'est l'objet d'un magnifique portfolio.
    Le maréchal Grouchy, interviewé par un journaliste du Monde, s'explique en personne sur les raisons de son fiasco à Waterloo : « Soudain, joyeux, il dit : "Grouchy !" - C'était Blücher".
    On attribue l'expression "brouillard de la guerre" à Clausewitz, mais en réalité elle est issue d'une fausse interprétation qui cache une grave méprise dont les États-Unis ont payé le prix, et nous avec : c'est l'objet de cette rubrique "concept" rédigée par Benoist Bihan.
    Comment et pourquoi entre le XVe et le XVIIe siècle, le soldat reçoit un uniforme précis, chargé de symboles et de fonctions particulière: c'est cette révolution de l'apparence que décrypte Dominique Prévot, conservateur au Musée de l'armée.
    « Si Dieu nous fait la grâce de perdre encore une pareille bataille, Votre Majesté peut compter que ses ennemis sont détruits ». Ainsi s'exprimait le maréchal de Villars devant le Roi Soleil, au soir de la bataille de Malplaquet. D'une plume alerte, Clément Oury raconte comment une énième défaite concédée devant Marlborough sauve en réalité le royaume.
    Le professeur François Cadiou nous régale des portraits croisés d'Hannibal et de Scipion et, au travers de la vie de ces deux maîtres de guerre, démonte les deux moteurs de la lutte à mort entre Rome et Carthage.
    Dans une uchronie tirée au cordeau, Emmanuel Hecht se demande si le destin de la France n'aurait pas été complètement chamboulé par la victoire de la Fronde.
    Enfin, Thierry Lentz et Jean Lopez s'effordent, dans une interview croisée, de montrer en quoi la campagne de Russie de Napoléon et celle d'Hitler se ressemblent, et en quoi elles différent.
    De la guerre s'achève par une série d'interviews d'auteurs qui présentent leurs travaux à paraître dans le second semestre de 2021 : histoire militaire, roman et polar historique, BD d'Histoire...

    En stock

    Ajouter au panier
  • De janvier 2022 à juin 2022, la France présidera le Conseil de l'Union européenne.
    Cette présidence française implique des responsabilité institutionnelles (défendre les positions du Conseil de l'UE face au Parlement européen et à la Commission européenne) et politiques (faire avancer les dossiers en cours et l'agenda stratégique européen du Conseil européen).
    Ce numéro dresse à cette occasion un panorama des multiples dossiers européens : plan de relance économique, nouveau fonctionnement institutionnel et politique de l'UE après le Brexit, crise Covid-19 et ses conséquences économiques et sociales, réchauffement climatique et Great Deal européen, nouvelle crise migratoire à prévoir avec le retrait américain d'Afghanistan ? relation avec l'administration Biden, etc.

  • Collectif

    • Akribeia
    • 25 Novembre 2004
  • L'Afrique habite nos imaginaires mais son histoire reste méconnue. Ce récit passionnant court de l'aube de l'humanité au XXIe siècle et fait revivre les pharaons noirs, les richissimes royaumes médiévaux, les temps tragiques de l'esclavage et de la colonisation, l'enthousiasme des indépendances... jusqu'à s'arrêter sur les grands enjeux d'une Afrique émergente qui retrouve peu à peu sa place dans le monde. Servi par une cartographie inédite, cet atlas met enfin en lumière, par-delà les clichés, ce continent devenu incontournable.

  • À plusieurs reprises au XXe siècle, des politiques d'État délibérées, ciblant des minorités racialisées et désignées comme ennemi absolu, ont planifi é leur extermination méthodique, systématique et infi niment destructrice. Catastrophes longtemps tenues pour innommables et intraduisibles, les génocides font aujourd'hui l'objet de nombreux travaux de recherche et d'importants investissements pédagogiques.
    Restituant l'histoire des bourreaux qui ont conçu les projets génocidaires et les ont mis en oeuvre, mais aussi celles des victimes, des rares témoins et des sauveteurs, ce numéro veut contribuer à mieux penser et enseigner les génocides.

  • À l'occasion du bicentenaire de la naissance de Flaubert, Études normandes, en partenariat étroit avec l'Association des amis de Flaubert et de Maupassant, propose un dossier sur les relations du célèbre écrivain avec sa région d'origine, qui a tant inspiré son oeuvre, en explorant quelques sentiers?: ses relations avec la bourgeoisie rouennaise, les propriétés terriennes familiales, ses séjours à Trouville, les paysages des romans normands, etc.

  • C'est l'évidence : une île est un bout de terre entouré d'eau de tous côtés. Close, on peut la cerner. Disti ncte, on peut la penser. Distante, on peut la rêver. Mais la saisir est compliqué.
    L'île est un lieu parfait car achevé. Sa totalité se donne à voir inconti nent. Lieu complet dont le regard accomplit la vision d'un espace à part. Enti té géographique où la parti e rejoint le tout.

    Île prison, île résidence, île décor, déserte ou peuplée, naturelle ou arti fi cielle, chargée d'histoire ou de guano, chaque île est unique.

    Ce numéro spécial de 303 explore les îles des Pays de la Loire, qu'elles soient fl uviales ou mariti mes, reliées aux conti nents, urbaines, naturelles ou arti fi cielles, réelles ou rêvées.

  • Grand mouvement de renaissance intellectuelle et culturelle, fondé sur une rupture avec le Moyen Âge, un retour à la culture antique et une foi dans la perfectibilité de l'homme, l'humanisme a nourri les réformes du XVIe siècle dans un contexte d'angoisse religieuse et eschatologique extrême. Dans ce dossier de la Documentation photographique, Denis Crouzet montre le souci de «désangoissement»qui préside aux différentes réformes religieuses et analyse les conflits et la violence déchaînés par la rupture de l'unité chrétienne.

  • En France, l'Allemagne est vue par certains responsables économiques et politiques comme un modèle : faible taux de chômage, fort excédent budgétaire, organisation politique décentralisée, succès de la Réunification illustré par le rattrapage presque achevé du retard économique qu'avaient pris les Länder de l'Est. Néanmoins, la « crise » migratoire de l'été 2015 et l'accueil de près d'un million de réfugiés ont eu des conséquences politiques négatives. L'AfD a profité de cette arrivée soudaine et « massive » pour défendre l'identité de la nation allemande que ses leaders estiment menacée ; et faire une percée forte et rapide. L'Allemagne rejoint ainsi les États européens confrontés à des partis d'extrême droite nationalistes et hostiles aux institutions européennes. En outre, la situation économique est-elle si solide que les excédents budgétaires le laissent supposer ? L'industrie allemande est dépendante de ses exportations hors pays européens. Elle subit donc directement le ralentissement économique de la Chine, qui, de plus, commence à produire elle-même les biens qu'elle importait jusqu'à présent. Par conséquent, le troisième (et dernier) mandat d'Angela Merkel se déroule dans un contexte moins favorable que les précédents et elle n'apparaît plus comme la leader incontestable de l'Union européenne. La question militaire, à travers l'adhésion à l'Otan, interroge aussi le rôle de l'Allemagne dans la politique internationale.
    Qu'en est-il réellement de l'Allemagne en 2019, trente ans après la chute du Mur ? La prospérité économique cache-t-elle quelques faiblesses ? Ce numéro a été réalisé avec la collaboration de Boris Grésillon, chercheur au Centre Marc-Bloch de Berlin, et de Christophe Strassel, professeur associé à l'université de Lille.

  • Marianne, l'Élysée, le drapeau tricolore, »Liberté, Égalité, Fraternité», l'école, les places de la République, »RF», le faisceau des licteurs, etc. : les lieux et symboles de la République sont nombreux. Mais il ne suffit pas de les lister et de les expliciter pour les comprendre. Car ils sont le produit d'une histoire chaotique qui a vu se succéder cinq républiques et l'objet d'usages politiques et sociaux mouvants dont Mathilde Larrère rend compte dans le présent volume.

  • Comment est-on passé, en quelques décennies, d'une Pologne exemplaire, européenne, aux intellectuels brillants (Geremek, Michnik, etc.), à une Pologne nationaliste, euro-sceptique , anti migrants qui remet en cause l'État de droit ?
    Le dossier rendra compte des débats d'idées en Pologne aujourd'hui, notamment ceux qu'animent des intellectuels ou des acteurs sociaux de la nouvelle génération. Il s'agit de mettre en valeur tant ce qui relève de la spécificité d'une histoire longue (place de l'Église, mémoire de la guerre et de la Shoah) que du bilan contrasté des trente dernières années (transition démocratique, politiques européennes, mouvements de femmes). Après tout, ce que nous constatons dans ce « jeune » État membre européen a préfiguré, à bien des égards, les évolutions politiques en Autriche, en Italie, au Royaume Uni ou en Suède, qui ne sont pas d'anciens pays communistes « de l'Est ».

  • D'un climat océanique plutôt humide, la Normandie est assez bien dotée en ressources hydrauliques dont les usages alimentaires, agricoles, industriels sont multiples. Mais la question de leur qualité, aussi bien en matière d'eau de surface que d'eau souterraine, devient fondamentale. Comment retrouver un «?bon état écologique?»??

  • Ce volume double est consacré au patrimoine religieux de l'Ancien Régime en Bourgogne. Il explore la grande richesse de la variété des approches sur la peinture en Bourgogne entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle, des études monographiques sur un artiste aux apports des restaurations et aux méthodes de valorisations. Abondamment illustré, il permet de faire le bilan des connaissances actuelles sur la peinture religieuse en Bourgogne à l'époque moderne, de mieux connaître les oeuvres et de leurs créateurs, les actions de restauration menées et de réfléchir à l'incidence de celles-ci sur la recherche. Il constitue plus largement une contribution à la mise en valeur du patrimoine bourguignon.

  • A l'occasion de la reconnaissance par l'UNESCO des " coteaux, maisons et caves de champagne ", la Revue des Deux Mondes publie un hors-série sur le champagne.

  • Objets insolites et du quotidien, chefs-d'oeuvre et images stéréotypées mais qui font sens, l'identité d'une ville se définit à travers un kaléidoscope de détails, d'objets, plus ou moins rares, parfois monumentaux, toujours révélateurs. Dans ce nouvel hors-série, 101 pièces d'exception éclairent tour à tour le caractère tempétueux, ingénieux, pittoresque et moderne, élégant ou canaille de Bordeaux.

  • La Manche est un département à part dans le contexte de la Normandie. Il possède une identité spécifique, reflet de l'importance du littoral (355 km de côtes), de l'importance et de la diversité des systèmes agricoles, de la densité du semis des bourgs et des petites villes. Saint-Lô, la préfecture, et Cherbourg, la grande ville portuaire, dominent la hiérarchie urbaine. Cette mosaïque de photos rend compte de cette diversité des paysages et des activités.

  • Sous la direction de Irène Maffi, Daniel Delanoë et Selma Hajri.

    Depuis le milieu des années 1990, la santé et les droits sexuels et reproductifs sont entrés dans les agendas des organisations onusiennes et des agences de coopération des États du Nord qui s'en servent pour promouvoir des politiques globales où se confondent discours sanitaire, légal et moral, mais qui produisent de nouveaux droits et de nouvelles formes de subjectivités. Au Maghreb, des ONG et des associations locales ont également favorisé la diffusion du concept de santé sexuelle et reproductive. Les droits qui s'y accompagnent sont beaucoup plus difficiles à faire accepter dans la mesure où ils mettent en question le droit et les normes sociales des pays dans lesquels elles opèrent. L'individu libre, rationnel, autonome, indépendant qui est sous-entendu dans les notions de santé et droits sexuels et reproductifs, ne correspond pas aux conceptions locales du sujet et ne tient pas compte de la nature publique et règlementée de la sexualité dans les pays du Maghreb. Les articles de ce volume rendent compte de cette fracture qui, déjà relevée par des travaux il y a plus de vingt ans, n'a pas cessé d'exister et de créer de contradictions significatives entre lois, discours officiels, pratiques médicales et normes sociales.

  • Paru en 2005, le dernier dossier de la Documentation photographique consacré à la Russie s'intitulait «La Russie entre deux mondes». Ce titre rendait compte des interrogations suscitées par l'évolution du pays depuis sa sortie du communisme, en 1991.

    En 2019, un nouveau regard s'impose : les espoirs d'un arrimage de la Russie à l'Europe et de l'adoption par ce pays des règles de la démocratie libérale ont été déçus. Parallèlement, la politique étrangère conduite par le président Vladimir Poutine nourrit l'impression d'un renouveau de la puissance russe.

    Ce dossier se propose de faire la part, dans ce renouveau, entre l'image et la réalité. La popularité qui est celle du régime «poutinien» en dépit de son autoritarisme tient à la croissance économique que connaît le pays, alimentée par l'exportation d'hydrocarbures, au retour d'une forme de stabilité du pouvoir et à une politique de puissance qui apaise le sentiment d'humiliation suscité, dans la population russe, par la crise des années 1990.

    Si le parti du président, Russie unie, exerce son emprise sur le système politique et si l'opposition réelle est en butte à de nombreuses entraves, le pays n'en demeure pas moins marqué par une grande diversité ethnique et religieuse. En outre, la société civile trouve un espace de contestation dans le domaine de l'écologie et un moyen d'expression sur l'internet.

    Malgré la rente liée aux hydrocarbures, les inégalités régionales sont fortes et, hors de l'archipel dynamique formé par les grandes métropoles, les «villes scientifiques» et les sites d'exploitation gazière et pétrolière, la pauvreté demeure une réalité. Les régions non métropolitaines et éloignées des gisements énergétiques cumulent pauvreté, faiblesse des infrastructures et indicateurs démographiques médiocres.

    Certes, la Russie impose ses volontés dans son «étranger proche» qu'elle estime être sa zone d'intérêts privilégiés, dût-elle enfreindre la légalité internationale. Toutefois, les capacités militaires du pays, hormis son arsenal nucléaire, demeurent modestes par rapport à celles des autres puissances importantes. Si la Russie conserve une influence à l'échelle mondiale, c'est principalement grâce à l'ambitieux développement d'un soft power fondé sur les médias traditionnels et l'internet.

    Ce dossier de la Documentation photographique permet d'appréhender les forces et les faiblesses de la Russie à un moment où ce pays s'efforce de redevenir une puissance incontournable des relations internationales.

empty