Books On Demand

  • Dbayeh, au nord de Beyrouth : depuis soixante-dix ans, ce camp de réfugiés abrite plusieurs milliers de Palestiniens, tous chrétiens. Chassés de leur terre en 1948, apatrides, ils sont contraints à une vie de misère. Sacrifiés par la communauté internationale, ils se voient refuser leur droit au retour par les Israéliens. Quant à une implantation au Liban, elle n'est pas envisageable pour ces oubliés de l'Histoire.

  • Les cahiers de Chantilly

    Collectif

    • Books on demand
    • 8 Octobre 2018

    Les Cahiers de Chantilly sont une publication créée en 2008 par le département d'histoire locale du centre culturel de Chantilly. Ils traitent de sujets inédits, dans des domaines aussi divers que l'histoire politique, sociale, artistique, littéraire de Chantilly et sa région de l'époque médiévale à nos jours. Le numéro 11 propose 4 articles : - Dix siècles d'histoire et d'archéologie dans le pays de Chantilly : la seigneurie de Lamorlaye au Moyen Age par Nicolas Bilot - C'est du propre ou les baignoires du duc d'Aumale par Yves Bück - Henri Barbusse et l'Oise pacifiste par Philippe Lamps - Eloge funèbre du chanoine Müller, érudit cantilien, par Gérard Mahieu.

  • Le conflit en Irak et en Syrie, expliqué aux lycéens l'ensemble des dimensions historiques, depuis 1914, géographiques, économiques, culturelles et cultuelles, du conflit irako-syrien. Destinés aux lycéens et au grand public, cet ouvrage a été rédigé par un collectif de professeurs de lycée sous la direction de Christophe Stener

  • Le promeneur aixois

    Thierry Brayer

    • Books on demand
    • 11 Janvier 2018

    Imaginons un personnage qui se promènerait dans Aix-en-Provence en 1877, nous prenant comme témoins de sa vie et de sa ville, alors que défileraient les photographies de Claude Gondran, le tout premier photographe de la cité. Accompagnons-le ?

  • Le collège de Bort-les-Orgues est situé en Haute Corrèze, c'est-à-dire en Limousin mais si près de l'Auvergne que ce territoire rural a pu appartenir à trois académies scolaires administratives successives selon les époques. Aucun personnage illustre ne s'y est manifesté, pas même Jean-François Marmontel, figure académicienne emblématique de la petite ville. Mais un passé énigmatique, dont la tradition orale semble ne conserver que quelques bribes, interroge : quid en effet de ce couvent ? De cette prison ? Des archives éparpillées ? Des mémoires disparues ?...

  • Mon Paris insolite

    Miguel Ruiz

    • Books on demand
    • 7 Octobre 2019

    Espagnol la première moitié de sa vie, français durant la deuxième et ayant depuis peu acquis la double nationalité, Miguel Ruiz ne se reconnaît aucune patrie. Ou plutôt si, deux : le monde et Paname ! Laissez-vous donc guider à travers les âges et les

  • Les registres paroissiaux "Baptêmes, Mariages et Sépultures " écrit par les curés recèlent de nombreuses anecdotes, chroniques ou actes inaccoutumés.
    À travers la lecture de ces transcriptions, c'est à un véritable voyage dans le Périgord du dix-huitième siècle, qu'ils vous invitent. L'insolite, l'émouvant, l'amusant, le terrible et bien d'autres qualificatifs encore, vont accompagner cet instructif périple.
    Les narrations et commentaires, tant sur les plus petits moments de la vie que les plus grands, des événements du quotidien et de l'extraordinaire, des histoires locales ou plus lointaines vont vous immiscer au coeur de la vie à cette époque.
    Et c'est ainsi que peu à peu et au fur et à mesure de votre lecture, vous appréhenderez les moments les plus cruciaux de la vie de vos ancêtres et que les représentations que vous en avez vont s'animer.
    De ce besoin qu'ont eu ces curés de déposer et laisser trace, de transcrire, au-delà des simples actes de naissance, mariage ou décès, du fil de leurs plumes et au gré de leurs réflexions et annotations, de leurs mémoires se constitue ce livre.

  • Dans une Europe démocratique en crise, la guerre d'Espagne fut tout à la fois la dernière révolution romantique du siècle, et un simple théâtre d'expérimentation et de confrontation pour les totalitarismes de tous bords (communisme, fascisme, nazisme).

  • Andorre, 10 000 ans d'histoire

    Hugues Lafontaine

    • Books on demand
    • 24 Novembre 2014

    Andorre mérite bien le qualificatif de Pays des Pyrénées. Ses deux grands voisins mordent chacun de leur côté sur les montagnes sans toutefois s'identifier à elles comme l'a fait la Principauté forte d'une histoire qui s'étend sur plus de dix millénaires. C'est cette histoire qu'Hugues Lafontaine a entrepris de retracer.

  • La colonisation de la Palestine (1835-1914)

    Si Ahmed Taleb

    • Books on demand
    • 24 Mars 2017

    Malgré la résistance des Ottomans à l'immigration juive en Palestine (alors province ottomane) en provenance d'Europe centrale et orientale, une première vague de juifs arrive à y entrer et résider à partir de 1880, grâce à l'aide des représentations diplomatiques européennes, en particulier britanniques.

    Pendant les deux dernières décades du 19-ème siècle, des centaines de juifs, parfois des milliers, s'installent clandestinement chaque année en Palestine, arrivant par les ports de Yâfâ (Jaffa) et Beyrouth.

    De 10.000 en 1882, le nombre de juifs en Palestine passe, à la fin du 19-ème siècle, à 50.000, dont la moitié à Al-Quds (Jérusalem).

    Et on compte à la veille de la guerre (1914-1918), 47 colonies juives implantées dans la campagne et les quartiers de certaines villes.

    La population totale en Palestine en 1914 s'élève à 722.000 personnes.

  • La république démocratique du Congo

    Delga Bella-Canta

    • Books on demand
    • 22 Mai 2017

    Le territoire qui porte aujourd'hui le nom de la République démocratique du Congo est peuplé depuis au moins 200 000 ans av. J.-C. environ. Il y eut des grands Etats centralisés sur ce territoire comme les Kongo, Songye, Kuba, Garengaze, Lunda et l'empire Luba... Les Européens ne reconnaissent la région qu'en 1482-1483 avec la découverte de l'embouchure du fleuve Congo par le marin portugais Diégo Caô.

  • Les archives communales situées à la Médiathèque d Arras conservent de très anciens documents pour aider à la reconstitution des familles arrageoises.

    Il existe par exemple la série des registres aux bourgeois d Arras couvrant la période allant de 1464 à 1790.

    La transcription de ces articles pas toujours lisibles pour les non-initiés permettra de remonter les généalogies avec certitude en complément des autres sources que sont les registres paroissiaux ou les actes notariés.

    Le tome 1 contient la transcription du registre BB49 couvrant la période 1524-1568.

  • L'ouvrage porte sur un profil familial et sociétal alsacien-mosellan Wackermann-Martin, remontant au Second Empire, ayant de fortes connotations géopolitiques depuis le milieu du XXe siècle.
    Il est dédié à l'épouse de l'auteur, Arlette, la Maman, décédée le 1. mars 2015, ainsi qu'aux enfants, Marie-Françoise, Jean-Brice, Marie-Emmanuelle, aux petits-enfants, Anaïs, Amaury, Chiara, Mathéo, Anaelle et Eliot, et leurs familles à venir.

  • Ce second volume poursuit, sur la période allant de la Révolution française au déclenchement de la Première Guerre mondiale, l'histoire passionnante et tumultueuse des deux villes de Pont de Beauvoisin au destin singulier.
    Dès le début de la Révolution, ces cités jumelles, alors situées dans deux états différents, la France et la Sardaigne, voient défiler sur le pont-frontière qui les sépare émigrés, religieux et soldats, jusqu'à l'invasion française de 1792. Sous la souveraineté française, après une période agitée, les deux bourgs retrouvent une situation plus calme. A la chute du Premier Empire, deux invasions autrichiennes successives occupent les rives du Guiers et ravivent les tensions, en 1814 et après les Cent-Jours, en 1815. La ville savoyarde retourne dans le royaume de Sardaigne.
    Durant la première moitié du XIXe siècle, l'économie locale est essentiellement basée sur la douane et le transit des marchandises et des voyageurs : transporteurs, auberges, douanes, garnisons. C'est l'âge d'or des diligences. Les nombreux touristes de passage laissent des descriptions détaillées et parfois des croquis. Ces témoignages donnent une vision vivante des hommes, des évènements et de leur environnement.
    Dans la seconde moitié du XIXe siècle, avec la révolution industrielle, puis la cession par le royaume de Sardaigne de la Savoie à la France, les deux bourgs perdent leurs activités traditionnelles et une partie de leurs habitants. S'ensuit alors une transformation radicale avec la montée en puissance de l'industrie de la soierie, de la culture du tabac ainsi que le balbutiement de l'artisanat du meuble.
    Durant cette période, les deux villes, respectivement dans les départements de l'Isère et de la Savoie, n'arrivent cependant pas à fusionner malgré quatre tentatives.

  • Lanet. Petit village des Hautes-Corbières, niché dans un coude de la rivière Orbieu. De grandes familles seigneuriales du Languedoc y élirent domicile par le passé : la famille des Seigneurs de Termes, la famille de Grave, la famille Darse, la famille Dauceresses. Quelques années avant la Révolution, le seigneur de l'époque, fort endetté, choisit de marier une de ses filles à l'héritier d'une famille roturière de Bugarach, Jean Barthe. Ce dernier ne pourra accéder à la noblesse, la Révolution ayant fait son oeuvre. Jean Barthe était mon ancêtre. C'est ainsi que fut transmis dans notre famille, de génération en génération , l'imposant Fonds des seigneurs de Lanet, couvrant la période XIIIème - XIXème siècles. C'est à partir des documents contenus dans ce fonds que nous vous proposons cette histoire de Lanet, version modifiée, augmentée et restructurée d'un ouvrage paru en 2000.

  • Histoire des croisades

    Guibert de Nogent

    • Books on demand
    • 14 Mars 2022

    Guibert de Nogent (1053, près du village de Catenoy dans le Beauvaisis - mort vers 1125, à l'abbaye de Nogent-sous-Coucy, près de Soissons) est un écrivain, théologien et historien français d'époque médiévale. Divers historiens positivistes le considérèrent comme un précurseur de la méthode historique, parce qu'il recourait aux sources écrites, orales et matérielles, parce qu'il opérait leur recoupement mutuel et parce qu'il se livrait à une approche critique de leur contenu en fonction de leur degré de fiabilité.
    Chroniqueur de la Première Croisade, Guibert de Nogent contribua à réécrire les Gesta Francorum (ou Geste des Francs et des autres peuples lors du pèlerinage à Jérusalem). Témoin de son temps, et avec la rigueur qu'on lui connait, Guibert de Nogent nous livre une description haletante sur cet événement majeur de l'histoire de l'humanité ou, au nom de Dieu, la civilisation occidentale bascula dans dans l'obscurantisme et les conflits entre religions.

  • La Bretagne racontée à ma fille

    Mickaël Gendry

    • Books on demand
    • 24 Novembre 2017

    Vous voulez savoir comment les Bretons ont débarqué en Armorique ? Quels sont les symboles de la Bretagne et leur histoire ? Qui est Anne de Bretagne ? Vous vous intéressez à la légende arthurienne ainsi qu'aux corsaires ? Vous aimez les Transmusicales de Rennes ou les machineries de l'île de Nantes ? Alors ce livre est fait pour vous... De symbole en symbole, l'ouvrage propose de retracer l'Histoire de la Bretagne, de la fin de l'Antiquité à aujourd'hui. Il revient sur quelques idées reçues tout en posant des questions essentielles sur les enjeux actuels et à venir du territoire au plus près de la recherche...

  • Un gentilhomme irlandais au service du roi de France

    Dominique Barbier

    • Books on demand
    • 18 Septembre 2018

    En quittant l'Irlande à 15 ans pour reconquérir en France le rang et les libertés que l'Angleterre interdisait aux siens, Barthélemy O'Mahony songeait sûrement à suivre les traces de son cousin Daniel, le Brave de Crémone, débarqué sur notre sol soixante-douze ans plus tôt avec le roi catholique Jacques II. Le lecteur suivra son parcours d'officier supérieur dans les brigades irlandaises sous l'ancien régime, d'émigré sous la Révolution, de prisonnier de guerre sous l'Empire, et de commandant de région militaire sous la Restauration, et verra qu'il respecta toujours la devise Toujours et partout fidèle . Son fils Arsène, un des plus brillants écrivains de la presse royaliste sous la Restauration troqua l'épée pour une plume tout aussi acérée pourfendant sans relâche les partisans de Louis-Philippe. Et l'Histoire de la famille se poursuit jusqu'à l'époque moderne .

  • Le siège de Paris par les Vikings a lieu entre 885 et 887. Cet acte contribua à discréditer la dynastie carolingienne et à l'éclosion de ce qui devient la dynastie capétienne. Tout comme les sièges précédents, les Vikings ne veulent pas s'emparer de la capitale franque. Leur objectif principal n'est même pas la richesse de la ville, mais l'autorisation de piller la Bourgogne, Paris étant la porte de la riche province, puisque les Vikings se déplacent le long de la Seine. Le jeune moine Abbon de Saint-Germain-des-Prés relate dans un poème en vers ce siège de Paris par les Vikings.

  • Histoire des rues de Paris : 1er arrondissement

    Alexandra Delrue

    • Books on demand
    • 10 Août 2019

    Cet ouvrage ne se contente pas d'évoquer les rues célèbres comme la rue du Louvre, des Halles, Molière ou Montesquieu. Il vous entraîne sur les places du Châtelet ou Colette, vers l'avenue de l'Opéra ou du Général-Lemonnier. A travers votre lecture, vous rencontrerez de grands personnages qui ont marqué l'Histoire, des événements qui ont changé notre gouvernement, des crimes odieux.

  • Jeanne d'Arc : de Domremy à Compiègne

    Frédéric Rateau

    • Books on demand
    • 24 Avril 2021

    1429: la France est occupée par l'étranger et divisée par la guerre civile. Jeanne d'Arc n'a pas dix-huit ans. Elle reçoit la mission divine de secourir le roi et libérer la France. Elle n'est pas prise au sérieux par la noblesse et le clergé incapables de mettre fin aux massacres. L'Etat est inexistant. Le peuple souffre. Orléans lutte seule depuis des mois. La suite de l'histoire est plus ou moins connue. Pendant deux ans nous suivons sa route. Nous découvrons un roi toujours indécis porté par les évènements; habitants et soldats enthousiastes pleins d'espoir qui se rallient à sa bannière. Les conséquences politiques sont considérables. Dans ce monde où Isabeau de Bavière avait signé à Troyes la mort de la France, dans ce monde où le dauphin doutait d'être le dauphin, la France d'être la France, l'armée d'être une armée, elle refit l'armée, le roi, la France. Le pouvoir monarchique se renforce détriment des féodaux tandis que le peuple aspire à passer l'occupant. Elle inspire une multitude d'oeuvres culturelles. Le passage de Jeanne ne fut-il que celui d'une comète qui aurait laissé uniquement les poussières d'une légende, colportée par la propagande royaliste, contrôlée par l'Eglise, relayée par le patriotisme républicain? Depuis Jeanne d'Arc le peuple entretien l'idée qu'il puisse s'armer quand l'Etat est défaillant. Il prend légitimement sa propre défense dans un élan patriotique. Les évènements de la Bastille en 1789 et des canons de la Commune en 1870 le confirment. Pour gagner la 1ère Guerre Mondiale la République pourtant laïque appelle au secours Jeanne d'Arc. Revenue à l'honneur, elle est glorifiée dans le roman historique comme l'image personnifiée de Marianne. La réalité historique est-elle déformée par la légende?

  • La guerre de Dévolution, première guerre du règne personnel de Louis XIV, est souvent présentée comme une guerre éclair, au cours de laquelle la domination française s'étend trop rapidement au goût des puissances voisines. La Triple Alliance force alors le Roi Soleil à une paix jugée peu avantageuse en terme territorial. Toutefois, Louis XIV obtient en réalité bien plus que des terres. Le premier traité de partage de la succession d'Espagne est décidé entre le roi de France et l'empereur Léopold Ier, qui reconnaît, malgré ses renonciations, les droits de la reine de France, Marie-Thérèse d'Autriche, à la succession aux couronnes d'Espagne. Cette reconnaissance est due pour une grande part au "Traité des droits de la Reyne Tres Chrestienne" et à son abrégé, largement diffusés en Europe pour soutenir les droits du roi de France et de son épouse dans cet affrontement. Conflit d'une ampleur encore méconnue, la guerre juridique de Dévolution est préparée, sous la houlette de Colbert, par plusieurs milliers de pages manuscrites et se déploie en Europe dans une cinquantaine d'imprimés. Juristes français et défenseurs du roi catholique y croisent les plumes, quand d'autres croisent le fer. Les arguments s'entrechoquent avec la verve propre aux auteurs du Grand Siècle mais l'élégance de leur écriture ne doit pas gagner le lecteur à leur cause sans examen. Trop souvent rejetés comme des libelles de peu d'intérêt, les traités français de la guerre de Dévolution méritent plus d'attention, que ne le laissent supposer leurs adversaires ; car c'est bien l'opinion des défenseurs du roi catholique, qui a fondé les commentaires depuis lors. Le plus acharné d'entre eux, le baron François-Paul de Lisola, célèbre diplomate impérial, aurait été fier de lui car voilà plus de trois siècles que son "Bouclier d'Estat et de Justice" est invariablement cité comme preuve de la mauvaise foi française. L'image noire de Louis XIV est aussi en partie due à ce libelliste de talent dont la vivacité d'esprit n'avait d'égale que sa haine pour le roi de France. Il abhorrait ce Soleil qui en se levant faisait tant d'ombre aux Habsbourg. Dans le texte remanié de sa thèse de Doctorat soutenue le 30 novembre 2005, l'autrice présente ce conflit intellectuel trop souvent méconnu et fait émerger des ténèbres du temps un corpus inédit de sources, pourtant fort éclairantes sur le règne du plus célèbre roi de France.

  • Massy : art en ville, art en rue

    Collectif

    • Books on demand
    • 24 Mars 2022

    Masy, en Essonne, est passée de 4 840 habitants en 1940 à plus de 50 000 aujourd'hui. Cette croissance urbaine s'est accompagnée de l'installation d'oeuvres d'art diverses dans les rues de la ville : sculptures, stèles, peintures murales et autres. Massy est ainsi devenue un étonnant musée à ciel ouvert.

  • Dès que Joséphine est reconnue stérile, que l'Empereur est certain que ce n'est point par elle que sa postérité sera maîtresse de l'avenir, l'idée du divorce prend racine, grandit et devient irrévocable. En 1807, c'est chose arrêtée. Les guerres, les circonstances, tout cela conspire à en retarder l'exécution, mais peu importe. L'Empereur divorcera.

    Dix-huit princesses sont offertes à son choix. Avec leurs filiations, âges et religions, elles sont portées sur un tableau en tête duquel figure Marie-Louise, archiduchesse d'Autriche, âgée de seize ans...

empty