Points

  • L'âge global : l'Europe, de 1950 à nos jours

    Ian Kershaw

    • Points
    • 19 Août 2021

    Après l'accumulation d'horreurs de la première moitié du XXe siècle qui avaient conduit « l'Europe en enfer », les années 1950 à 2018 apportèrent la paix et une prospérité relative à la majeure partie de l'Europe.

    Malgré d'immenses progrès économiques, l'Europe était désormais un continent divisé, vivant sous une menace nucléaire. Ses habitants perdirent la maîtrise de leur destin, dicté par la guerre froide qui opposait les États-Unis et l'URSS, et se trouvèrent « précipités » dans une série de crises qui menaçaient de les faire basculer dans la catastrophe. Il y eut aussi des succès éclatants : la dissolution du bloc soviétique, la disparition des dictatures et la réunification de l'Allemagne. L'accélération de la mondialisation, la dérégulation financière, la naissance d'un monde multipolaire, la révolution des technologies de l'information ont fait entrer l'Europe dans une nouvelle ère de fragilités et d'incertitudes.

    Puisant ses exemples à travers tout le continent, ce livre remarquable éclaire puissamment l'histoire du temps présent et jette un regard prudent sur notre futur.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Mark Mazower s'emploie à démythifier l'idée trop agréable, et qui n'est pas sans danger, selon laquelle l'Europe est le continent par excellence de la démocratie, des valeurs de paix et de coopération, d'une diplomatie transparente et multilatérale. Dans l'histoire du XXe siècle européen, il met en lumière la fragilité de l'adhésion des populations européennes et de leurs leaders à la démocratie, tant dans l'entre-deux-guerres que pendant la guerre froide et après. Il nous rappelle nombre d'horreurs propres à l'Europe que nous nous plaisons souvent à oublier. Et il nous offre une histoire qui saisit le continent dans son entier, puisant ses exemples tant en Hongrie ou au Danemark qu'en Allemagne ou en France, et déployant devant nous les grands événements politiques et l'évolution des sociétés depuis la fin de la Première Guerre mondiale.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Histoire du Japon et des Japonais t.1 ; des origines à 1945

    Edwin O. Reischauer

    • Points
    • 4 Septembre 2014

    Le Japon est l'archipel des contrastes. Terre de traditions, il est à la pointe des innovations. Pays introverti, il s'inspire des apports étrangers. Société frugale, il devance en richesse par habitant les États-Unis et l'Europe occidentale.
    Dans le tome 1, Des origines à 1945, Edwin O. Reischauer fournit les clés historiques qui permettent de comprendre le Japon contemporain.
    Le tome 2, De 1945 à nos jours, avec les compléments apportés par Richard Dubreuil, décrit l'accession du Japon au rang de puissance planétaire.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Histoire du Japon et des Japonais t.2 ; de 1945 à nos jours

    Edwin O. Reischauer

    • Points
    • 4 Septembre 2014

    Le Japon est l'archipel des contrastes. Terre de traditions, il est à la pointe des innovations. Pays introverti, il s'inspire des apports étrangers. Société frugale, il devance en richesse par habitant les États-Unis et l'Europe occidentale.
    Dans le tome 1, Des origines à 1945, Edwin O. Reischauer fournit les clés historiques qui permettent de comprendre le Japon contemporain.
    Le tome 2, De 1945 à nos jours, avec les compléments apportés par Richard Dubreuil, décrit l'accession du Japon au rang de puissance planétaire.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Dix jours qui ébranlèrent le monde

    John Reed

    • Points
    • 24 Août 2017

    « Ils ne sont pas si nombreux, ces témoins qui ont reçu la grâce de savoir exprimer d'eux-mêmes en faisant s'exprimer avant tout les autres » : ainsi François Maspero décrivait l'approche révolutionnaire de John Reed dans ses reportages publiés au début du siècle dernier.

    Au cours des grandes journées d'octobre 1917, John Reed a parcouru en toute liberté la « capitale rouge », recueilli les analyses des principaux acteurs politiques, et écouté le peuple de Petrograd dans les cercles qui se formaient, dès l'aube, sur les places publiques, à la porte des boulangeries, à l'intérieur des casernes. De retour aux États-Unis, il rassembla dans l'urgence l'essentiel de ses observations et revécut cette « aventure » humaine dont il apparaît encore, aujourd'hui, comme l'un des témoins les plus proches.

  • Le siècle juif

    Yuri Slezkine

    • Points
    • 13 Septembre 2012

    « Le XXe siècle est le Siècle des Juifs », parce que l'homme moderne a fait siens les valeurs et les fonctionnements du peuple juif : les populations s'éduquent et s'urbanisent, le capitalisme met l'accent sur le talent individuel, le nationalisme s'approprie la notion de peuple élu ; la modernité est cosmopolite. Israël et les États-Unis ont ainsi concrétisé le rêve centenaire de terre promise ; or ce qu'on oublie trop souvent de rappeler, c'est que l'URSS également a cristallisé et même, dans une certaine mesure, réalisé ces espoirs.
    S'appuyant sur des disciplines très diverses, de la sociologie à la littérature, l'auteur démontre l'extrême importance de la présence juive dans la construction de la Russie soviétique, avant que le système stalinien ne se retourne contre eux.

  • Le découvreur de la route maritime des Indes était un homme de petite noblesse, âpre et rude, qui mourut vice-roi des Indes. Le Portugal fit de lui un héros messianique. L'Occident inscrivit sa légende au chapitre flamboyant des « grandes découvertes ».
    La très attractive Asie des XVe et XVIe siècles prêta pourtant peu d'attention à ce marchand venu de l'Europe, continent marginal et mal connu. Sanjay Subrahmanyam raconte ici son aventure non pas depuis le pont supérieur des caravelles portugaises mais depuis la ville indienne de Calicut ou le quai de Malacca où l'attendaient les négociants indiens ou malais, chinois ou iraniens.
    Voici enfin traduite en français l'oeuvre magistrale de l'historien indien. Un livre plein de bruit et de fureur qui satisfera ceux que passionne une histoire désormais globale autant que les amateurs de récits d'aventure ou de voyage.
    Traduit de l'anglais par Myriam Dennehy.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Mythes aztèques et mayas

    Karl Taube

    • Points
    • 9 Février 1995

    Issus d'une très ancienne tradition, les mythes mayas ont survécu dans les inscriptions et l'art préhispanique alors que la mythologie des Aztèques, peuple dont l'expansion impériale avait commencé près de deux siècles avant la conquête espagnole, est connue surtout grâce à des documents coloniaux du XVIe siècle. Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique maya et l'interprétation des codex ont jeté une lumière nouvelle sur l'ensemble de la mythologie méso-américaine. Au fait de ces apports, l'auteur rapporte les récits majeurs aztèques et mayas, qui parlent de la création et du déluge, des origines de la vie et de la défaite des dieux de la mort. Et il montre en quoi la conception mythique de l'État élaborée par les Aztèques fournit comme une justification cosmique à leur fulgurante expansion politique.

empty