C'est un beau jour pour mourir : l'Amérique de Custer contre les Indiens des plaines (1865-1890)

Traduction MICHEL VALMARY  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Au début des années 1860, l'Amérique décide d'en finir une bonne fois pour toutes avec les Indiens. C'est principalement dans les Grandes Plaines que des tribus entendent résister à l'avancée des Blancs. La guerre de Sécession terminée, c'est à l'armée qu'incombe la tâche de régler le problème indien. Ironie de l'histoire, le 25 juin 1876, le général Custer et son régiment sont anéantis par l'ennemi sur les rives de la Little Bighorn. Ce jour-là, Crazy Horse et Sitting Bull infligent à l'Amérique sa plus désastreuse défaite. Et pourtant, elle annonce la fin d'un monde : lors des années qui vont suivre, tous les Indiens finiront parqués sur des réserves.
C'est la version indienne de l'Histoire que James Welch s'attache ici à faire revivre. Relatant par-delà les mythes et les malentendus un des épisodes les plus sombres de l'histoire américaine, il dit la fierté et le désespoir d'un peuple privé de ses droits, devenu étranger sur sa propre terre.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire des Amériques > Etats-Unis

  • EAN

    9782226465702

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    390 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    292 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

James Welch

  • Naissance : 1-1-1940
  • Age : 82 ans
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

James Welch (1940-2003) figure incontestablement parmi les écrivains américains les plus marquants de sa génération. En une demi-douzaine de livres, de L'hiver dans le sang à A la grâce de Marseille, il a bâti une oeuvre où résonnent la mémoire et la culture des Indiens d'Amérique.

empty