Meurtres à Atlanta Meurtres à Atlanta
Meurtres à Atlanta Meurtres à Atlanta

Meurtres à Atlanta (préface Jacqueline Woodson)

À propos

Entre 1979 et 1981, vingt-huit enfants, tous âgés entre 7 et 16 ans, tous noirs, tous issus de familles pauvres sont assassinés à Atlanta, Géorgie, dans le Sud profond des États-Unis. En juin 1981, un Noir de 23 ans, Wayne Williams, est arrêté pour le meurtre de deux hommes. C'est le suspect idéal. Et c'est lui qui sera jugé, puis condamné à la prison à vie pour le meurtre des vingt-huit enfants, sans aucune preuve tangible. Quand James Baldwin, qui s'est toujours senti du côté des plus faibles, est invité à écrire un livre sur les meurtres de ces enfants, il accepte. Après une enquête menée sur place, quatre ans après les événements, Baldwin ne conclut ni à la culpabilité de Williams, ni à son innocence. L'essentiel est ailleurs. Le drame d'Atlanta agit en effet à la manière d'un révélateur et montre la limite des conquêtes du mouvement des droits civiques. Baldwin décrit une société déchirée par la haine et la peur, par la hantise raciale. Trente-cinq ans après sa première publication, ce texte n'a rien perdu de sa force ni de sa modernité. Ni, tragiquement, de son actualité.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782234088238

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    246 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

James Baldwin

James Baldwin (1924-1987), connu pour son oeuvre de romancier et de dramaturge, presque intégralement traduite en français, est également un auteur profondément politique.ÿÉcartelé entre les partisans de Luther King et du mouvement des droits civiques d'un côté et les partisans du nationalisme et du séparatisme racial, Baldwin n'aura de cesse de tenter d'établir des ponts entre ces deux courants de la lutte des Noirs américains.ÿDans ses essais, de Chronique d'un pays natal à La prochaine fois le feu, en passant par Le racisme en question, Baldwin tente de faire émerger une voix singulière sur la question de l'oppression raciale et des stratégies de lutte.ÿC'est son admiration pour Malcolm X, ainsi que sa défiance vis-à-vis de la Nation of Islam qui le pousseront à livrer sa propre version de Malcolm, après l'assassinat de ce dernier, suivi quelques années plus tard par celui de Martin Luther King.

empty