À propos

Les Racines de la conscience (1954) reprend, développe et approfondit la notion d' archétype qui occupe, on le sait, une place centrale dans la pensée de Jung. Ce concept en effet peut se comparer aux catégories de la philosophie traditionnelle (Aristote, Kant) ou aux structures des modernes (Piaget, Lévi-Strauss, Lacan). Les archétypes sont les schèmes éternels de l'âme humaine, les images et symboles qui peuplent l'inconscient collectif et modèlent le flux de l'énergie psychique. Leur nature et leur signification sont ici commentées sous des angles différents et complémentaires - histoire, exposés de cas, pratique et théorie psychologiques - qui donnent son unité à ce recueil. Après une définition des archétypes présents dans l'inconscient collectif - en particulier l'image de la mère et l'idée d'anima -Jung illustre son propos par l'analyse des symboles contenus dans l'oeuvre d'un alchimiste et gnostique du IIIe siècle, par l'étude radicalement nouvelle du rite chrétien de la messe et par celle des représentations archétypiques de l'arbre dans les mythologies et les religions.
L'ouvrage s'achève par une réflexion théorique sur la nature du psychisme montrant notamment que la conscience n'est pas une création ex nihilo mais prend racine dans la genèse de l'espèce.

Texte intégral


Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse


  • Auteur(s)

    Carl Gustav Jung

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    20/09/1995

  • Collection

    Le Livre De Poche References

  • EAN

    9782253062509

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    706 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3.2 cm

  • Poids

    346 g

  • Support principal

    Poche

Carl Gustav Jung

Carl Gustav Jung est un médecin, psychiatre, psychologue et essayiste suisse né le 26 juillet 1875 à Kesswil, canton de Thurgovie, et mort le 6 juin 1961 à Küsnacht, canton de Zurich, en Suisse alémanique. Il est le fondateur du courant de la psychologie analytique. D'abord lié à la psychanalyse, de Sigmund Freud, dont il fut l'un des premiers collaborateurs, il s'en sépara par la suite en raison de divergences théoriques.

empty