À propos

Portée par des femmes courageuses et attachantes, l'épopée des Seliverstoff se raconte sur trois ou quatre générations. Elle déroule l'histoire d'une famille qui avait fourni des chefs militaires, des juristes, et des personnes dévouées à leur pays. Puis vinrent le XXe siècle et la révolution bolchevique. Cécile et son époux firent face de leur mieux à des défis inhumains. Ils surmontèrent la pauvreté, les famines, l'exil et les incarcérations de leur progéniture. A leurs six enfants, ils insufflèrent le courage et la culture qui les aidèrent à surmonter les épreuves les plus dures. Tous, ils révèrent de se retrouver à Paris. Un train imaginaire, construit de chaises, devait les y conduire. De leurs récits alternés ressort la force de l'âme slave et la vigueur de caractère avec lesquelles jeunes et vieux luttèrent pour s'octroyer le droit à la vie. Finalement, les petits-enfants Seliverstoff assistèrent à l'écroulement du régime. Mais le viatique s'était épuisé. Le pire dans le communisme, a-t-on dit, c'est ce qui vient après. La dernière génération finit par y succomber.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782268001715

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Aldous Huxley

Aldous Huxley est né en 1894 dans une famille appartenant à l'élite intellectuelle britannique. Diplômé d'Oxford où il s'est lié d'amitié avec D. H. Lawrence, il surmonte une maladie qui le rend presque aveugle, se marie, voyage en Inde et aux États-Unis. En 1931, il écrit Le Meilleur des mondes en seulement quatre mois. C'est un succès international. En 1937, il s'installe à Hollywood où il devient scénariste. Il continuera de publier jusqu'à sa mort en 1963.

empty