Miroir sans tain

À propos

Printemps 2007. Agathe écoute pousser ses plantes. Elle est prof dans un lycée, perdu au « milieu de nulle part ». Célibataire à 38 ans, elle trimballe « la névrose de l'abandon » (sic). Sa mère, hippie, ne l'a pas élevée. C'est en répandant les cendres de cette mère fantasque que les souvenirs d'Agathe la font se retrouver et rencontrer l'amour. Dans le même temps, une de ses élèves disparaît. En toile de fond, la Dordogne refleurit, l'actualité égraine ses nouvelles, il y a toujours des films à voir et une chanson de Lou Reed ou de Brassens dans un coin de la tête. Le lecteur suit Agathe et ses amis, hauts en couleur, au fil de dialogues qui donnent au texte un air de liberté. Ce premier roman de Marie-Christine Cavenelle, palpitant d'émotions et d'amitiés, insuffle une pulsion de vie au c ur de la campagne périgordine. Attachante Agathe, entraînée dans une zone de turbulences au printemps 2007. Il y a dans cette histoire un souffle où tendresse et dérision se font la courte-échelle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782352910596

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    335 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

empty