Maillol (re)decouvert (édition bilingue français / anglais)

,

À propos

Maillol (1861-1939) est mondialement connu pour ses grandes sculptures de l'Ile-de-France (années 1910), de l'Hommage à Cézanne (années 1920) ou de L'Air (années 1930). Pourtant, cet ouvrage va les passer sous silence et se concentrer sur les débuts de Maillol sculpteur, à la toute fi n du XIXe siècle et à l'aube du XXe siècle.
À cette période, Maillol quitte progressivement la peinture et la tapisserie pour se tourner vers la sculpture, en créant des statuettes taillées dans le bois, puis modelées en terre. Pour son entrée dans le monde de la sculpture, Maillol va trouver deux alliés indéfectibles :
Le marchand Ambroise Vollard et le fondeur Florentin Godard.
Le galeriste Ambroise Vollard expose les Nabis et Van Gogh. En 1900, il prend Gauguin sous contrat ; en 1901, il expose des peintures de Picasso et à l'été 1902, il « lance » Maillol avec une exposition monographique de trente-trois oeuvres. Dès leur rencontre vers 1900, il avait encouragé Maillol à diffuser ses sculptures, qui sont alors encore de petit ou de moyen format. Grâce au succès remporté par l'exposition, les deux hommes s'accordent pour que le marchand devienne l'éditeur de certaines sculptures de l'artiste permettant à Maillol d'être remarquablement diffusé dans nombre de collections européennes et américaines aujourd'hui célèbres.
Les bronzes de Maillol vont être fondus dès 1907 par un artisan encore inconnu, Florentin Godard, qui dès 1909 devient le fondeur exclusif d'Ambroise Vollard. Il utilise la fonte au sable et ses compétences techniques font qu'il honorera des commandes des sculpteurs Joseph Bernard, Constantin Brancusi, Jane Poupelet... ou du marchand Daniel-Henri Kahnweiler, pour l'oeuvre de Manolo entre autres. Il reste très discret, ne mettant presque jamais sa marque de fondeur C'est la première fois qu'un livre traite des débuts de Maillol en tant que sculpteur, en mettant en avant les deux hommes qui lui ont permis de diffuser son oeuvre.
Ursel Berger détaille les liens qui unissent Maillol, Vollard et Godard dans les premières années du XXe siècle et Élisabeth Lebon livre une étude originale sur Florentin Godard, sur sa vie, ses méthodes de travail et ses relations avec Maillol. L'ouvrage présente ensuite une quinzaine de sculptures de l'artiste éditées par Ambroise Vollard et fondues par Florentin Godard. Les annexes comprennent un catalogue des sculptures de Maillol éditées par Vollard et des compléments d'information sur les autres fonderies utilisées pour ses éditions de bronzes, Maucuit (ancienne maison Kreber) et Bingen & Costenoble.



Rayons : Arts et spectacles > Sculpture / Arts plastiques > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782353403547

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    28.1 cm

  • Largeur

    22.1 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    572 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ursel Berger

Ursel Berger e hi orienne de l'art et travaille depuis plus de vingt-cinq ans sur
Maillol. En 1996, elle a assuré le co-commissariat d'une exposition Maillol qui s'e
tenue à Berlin, Brême, Mannheim et Lausanne. En 2020, elle a participé à la nouvelle
édition en français du Journal d'Harry Kessler, principal mécène de Maillol, qui livre de
précieux témoignages sur le travail de l'arti e.

Elisabeth Lebon

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Docteur en Histoire de l'art. Elle a consacré sa thèse au catalogue raisonné de
l'oeuvre sculpté de Charles Despiau. Elle a publié, en collaboration avec Pierre Brullé, le catalogue raisonné de l'oeuvre sculpté d'Anton Pevsner (Galerie-éditions Pierre Brullé, 2002). Elle est l'auteur du Dictionnaire des fondeurs de bronze d'art-
France 1850-1890 (Élancourt, Marjon Éditions, 2003).

empty