Octobre ; l'aventure de la révolution russe

Traduction NICOLAS VIEILLESCAZES  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

À l'occasion du centenaire de la révolution russe, le romancier China Miéville entreprend de raconter ce moment charnière de l'histoire du monde. En février 1917, la Russie était une monarchie autocratique et arriérée, enlisée dans la guerre ; au mois d'octobre, après deux révolutions, elle devient le premier État ouvrier du monde, à l'avant-garde d'une révolution globale. Comment ce bouleversement a-t-il pu s'accomplir ?
Adoptant une perspective panoramique, couvrant aussi bien les grandes villes, Saint-Pétersbourg et Moscou, que les petits villages les plus reculés du tentaculaire empire russe, Miéville nous plonge dans le tumulte des événements, dont il restitue admirablement la passion, le drame, la contingence et l'étrangeté.
Son livre a beau prendre position dans de vieux débats sur la révolution, il souhaite avant tout s'adresser aux néophytes, en rendant sensibles et présents ses enjeux. En effet, « cette révolution fut celle de la Russie, mais elle appartenait aussi, et continue d'appartenir à d'autres. Elle pourrait être nôtre. Si ses phrases restent inachevées, c'est à nous qu'il incombe de les finir. »



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe > Europe de l'Est

  • EAN

    9782354801625

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    392 Pages

  • Longueur

    19.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

China Miéville

  • Naissance : 1-1-1972
  • Age : 50 ans
  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

China Miéville est né à Londres en 1972. Diplômé de Cambridge (anthropologie), et de l'Université de Londres (économie), il cumule les prix avec ses romans, nouvelles et novelas. Son premier roman, King Rat (à paraître en RVA en 2006) fut nominé pour le Prix Bram Stoker et le Prix de l'International Horror Guild. Les droits cinématographiques ont d'ailleurs été achetés par un groupe anglais très célèbre. Perdido Street Station a obtenu le Prix Arthur C. Clarke, le British Science Fiction Award et le Grand Prix de l'Imaginaire (meilleur roman et meilleure traduction) en 2004. Avec La Balafre, il confirme son immense succès et fait partie de tous les plus grands prix. Son dernier roman, The Iron Council, vient de paraître et enthousiasme déjà la presse et les lecteurs. China Miéville est le nouveau prodige des littératures de l'imaginaire, mêlant SF, fantasy urbaine, horreur et roman social !

empty