Le réveil de l'utopie

À propos

Comment comprendre le discrédit qui touche les élites politiques dans de nombreux pays du monde et la difficulté des peuples à trouver une issue à cette crise ? Est-il possible de sortir de cette impasse en donnant un nouveau souffle à la démocratie ? Comment trouver des formes viables à cette aspiration qui se fait jour en Algérie, au Soudan, à Hong-Kong, en France... ? Les représentations politiques traditionnelles sont entrées dans une crise de longue durée due à deux facteurs essentiels. D'une part, trente années de néolibéralisme ont fait croire que la loi du marché suffirait à réguler la société suscitant la montée des inégalités et des nationalismes. D'autre part, les gauches enfermées dans une conception qui fait des partis les détenteurs des solutions ne parviennent pas à se penser comme des outils au service du développement de la démocratie. À l'injonction de s'adapter aux technologies nouvelles que dissimule la réduction de l'individu humain en un robot exécutant les normes au service des puissances économique et financières, impossible à identifier, les élites répondent par des tribunes d'experts. Les algorithmes associés à la génétique sont appelés à remplacer le retour sur soi et l'analyse des sociétés semble sans objet. Le savant averti, a remplacé l'homme qui pense en se préoccupant des autres sans le souci de soi. Face à ces constats, les intellectuels ne peuvent plus se contenter d'un rôle d'observateur, il leur faut repenser leur rôle au service du développement de la démocratie.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782708246317

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    142 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    134 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Louis Laville

Jean-Louis Laville est sociologue, professeur au CNAM et codirecteur du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (CNRS-CNAM) à Paris. Antonio David Cattani est sociologue, professeur titulaire de l'Université fédérale de Rio Grande do Sul à Porto Alegre.

Michèle Riot-Sarcey

Michèle Riot-Sarcey, professeure émérite d'histoire contemporaine et d'histoire du genre à l'université Paris-VIII-Saint-Denis, et historienne du politique et du féminisme, est notamment l'auteure de La Démocratie à l'épreuve des femmes. Trois figures critiques du pouvoir, 1830-1848 (Désirée Véret, Jeanne Deroin, Eugénie Ni-boyet) (Albin Michel, 1994), Le Réel de l'utopie (Albin Michel, 1998), Histoire du féminisme (La Découverte, 2002, 2015), 1848, la révolution oubliée (avec Maurizio Gribaudi, La Découverte, 2008, 2009).

empty