Jean-Jacques Rousseau ; la cité et les choses

Jean-Jacques Rousseau ; la cité et les choses

Résumé

Les contradictions dans la pensée de Rousseau ont fait surgir d'infinies questions et suscité de nombreux débats. On a pu soutenir l'unité de son oeuvre ou à l'inverse son impossible harmonie. D'autres ont évoqué une bipolarité où deux mondes idéaux se faisaient face. Qu'on parle de déchirure, de division indépassable ou d'une dialectique qui réconcilie, l'unité de l'oeuvre reste contestable. Les tensions entre l'individu et le citoyen, ou entre la présence des choses et l'imagination, ne cessent d'animer les controverses. Si Rousseau est l'impossible unité, comment prétendre alors en présenter une ? Comment peut-on dépasser les contradictions les plus manifestes qui semblent s'enraciner dans l'oeuvre ? Peut-être faudrait-il voir, alors, que l'oeuvre de Rousseau propose deux pôles. L'un est l'idéal, l'autre n'est qu'une solution par défaut quand on évolue dans une société dévoyée. En ce sens, une partie de l'oeuvre n'a de sens que parce que l'idéal n'est pas réalisé ; elle n'aurait pas lieu d'être dans le cas contraire. Cela signifie, en définitive, que l'oeuvre de Rousseau se divise au moins en deux parties, qu'une dialectique qui les unirait est impossible, mais que les contradictions qui les sous-tendent n'en sont pas réellement puisque l'une exclut l'autre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782708969438
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 128 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 358 g
  • Distributeur Sodis

Denis Faïck

Denis FAÏCK est maître de conférences à la faculté de philosophie de l'Institut Catholique de Toulouse. Il est responsable du laboratoire Éthique, philosophie et société de la Maison de la recherche. Il enseigne également à l'Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace (ISAE) et à l'École de journalisme de Toulouse.ÿIl est membre associé d'une équipe de recherche au Centre d'Étude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, Paris-IV Sorbonne. Ce livre est la deuxième étude qu'il consacre à la pensée de Rousseau. La première, Le Travail, anthropologie et politique, essai sur Rousseau, a été publiée chez Droz, Genève, en 2009.

empty