La France en automobile
La France en automobile

La France en automobile (préface Julian Barnes)

Traduction JEAN PAVANS  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Edith Wharton adorait la France et adorait aussi les voyages en voiture - dans le cas de ce « tour de France », en Panhard 15 chevaux, achetée à Londres par son mari Teddy. Le couple allait effectuer en fait trois virées successives, une en 1906 et deux en 1907 - la troisième fois en compagnie de Henry James. Elle en fait le récit en 1908, qui fut publié aux États-Unis, avec succès, mais curieusement n'avait jusqu'à aujourd'hui jamais été traduit en français. Evidemment, les Wharton ne conduisaient pas eux-mêmes, ils avaient un chauffeur, et les bagages arrivaient par chemin de fer, avec quelques domestiques, aux étapes les plus importantes. On voyageait avec style !
On se prend à rêver un peu quand Edith Wharton nous parle de l'extrême sentiment de liberté que lui donne le voyage en voiture. Les routes sont vides ou presque. On ne parle jamais de « bouchons » ou de problèmes de circulation. Nos touristes enthousiastes partent de Boulogne, filent vers Amiens, puis Beauvais, puis Rouen.
Ils admirent tout, les cathédrales, bien sûr, le paysage, les villages, et puis aussi les Français, leur civisme, leur élégance, leurs excellentes manières, leur bonne humeur et leur façon intelligente de profiter de la vie. C'est bien agréable à entendre.
On ne va pas faire la liste de tout ce qu'ils visitent - une mention particulière pour Nohant et la maison de George Sand, un régal de lecture. De chaleureuses appréciations sur la cuisine française, bien sûr. Mais aussi, tout le temps, partout, de très intéressants commentaires sur les monuments, sur l'histoire, sur la géographie. Les Wharton sont des francophiles extrêmement cultivés.
Un récit un peu carte postale ? Oui, certes, mais voyager en France, c'est cela aussi et même si Edith Wharton nous fait re-visiter ce que nous connaissons très bien, sa chaleur est communicative.
Une mention spéciale pour la merveilleuse préface de Julian Barnes.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782715241459

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    248 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Edith Wharton

Edith Jones est née en 1862 à New York dans une riche famille américaine. Elle voyage à plusieurs reprises en Europe, puis épouse Teddy Wharton. Au cours de la Grande Guerre, elle n'hésite pas à se rendre sur le front et ses comptes-rendus aident à convaincre l'opinion publique américaine de la nécessité de rejoindre les Forces Alliées. En 1921, son roman The Age of Innocence est un triomphe, et elle obtient le prix Pulitzer, première femme à obtenir cette prestigieuse récompense littéraire. Après plusieurs livres, elle meurt à Saint-Brice sous Forêt, dans le Val d'Oise, en août 1937.
Edith Wharton fut l'une des rares femmes libres de la Belle époque. De très nombreux romans et nouvelles ont été traduits en français. Une biographie par Diane de Margerie (Edith Wharton - Lecture d'une vie) a paru chez Flammarion en 2000.

empty