L'oubli
L'oubli

À propos

« Je gaspillais beaucoup de temps et d'énergie à créer une certaine image de moi-même et à recueillir une approbation ou une acceptation qui ne me faisaient rien, parce qu'elles n'avaient rien à voir avec celui que j'étais vraiment. J'étais un imposteur et ça me dégoûtait, mais je crois que je n'arrivais pas à m'en empêcher ».

Ces mots sont ceux de Neal, son long monologue d'homme en proie au doute, à l'imposture et à l'errance constitue l'une des nouvelles de L'Oubli. Comme Neal, les autres personnages de ce recueil souffrent de l'impossibilité de faire coexister leur propre espace mental avec le reste du monde. Et trouvent leur refuge dans l'effacement et l'oubli : dans l'art le plus absurde, la folie, la chirurgie esthétique, une lettre désespérée, ou même le suicide.

L'univers de David Foster Wallace se retrouve condensé dans ces huit nouvelles qui sont autant de petits romans où se conjuguent humour noir et empathie.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782757877128

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    12.1 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    306 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

David Foster Wallace

  • Naissance : 21-2-1962
  • Décès :12-9-2008 (Mort il y a 13 ans à l'âge de 46 ans)
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

Né en 1962 dans l'Illinois, nouvelliste, auteur d'essais et d'un roman épique devenu culte, Infinite Jest, D.F. Wallace est l'un des écrivains les plus influents d'aujourd'hui. Il s'est suicidé le 12 septembre 2008. Il a publié les recueils d'essais Un truc soi-disant super auquel on ne me reprendra pas, de nouvelles Brefs entretiens avec des hommes hideux et La Fille aux cheveux étranges, la brève et sublime allocution C'est de l'eau et son premier roman La Fonction du balai, ainsi que Le Roi pâle (Au diable vauvert).

empty