Il faut sauver les Arméniens

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Il faut sauver les Arméniens

Liste

Entre 1894 et 1896, les Arméniens de l'Empire ottoman subirent des massacres qui causèrent directement la mort violente de 250 000 à 300 000 personnes. Ces massacres d'Abdul Hamid précédèrent le génocide de 1915-1918 : on pratique systématiquement la spoliation des biens arméniens engendrant alors une très forte vulnérabilité des populations. Ce processus est dénoncé à l'époque par des intellectuels et des hommes politiques français et anglais. Le grand discours de Jean Jaurès en faveur des Arméniens prend place le 3 novembre 1896 lors de la discussion « d'interpellations relatives aux événements d'Arménie ». Jaurès parle après les députés catholiques (de droite) Denys Cochin et Albert de Mun, après le député radical Gustave-Adolphe Hubbard. Il commence par exposer en historien l'ampleur et la cruauté des massacres perpétrés contre les Arméniens, puis il souligne en socialiste les responsabilités de l'Europe et de la diplomatie française représentée par le ministre Gabriel Hanotaux. L'engagement de Jaurès s'inscrit dans une véritable politique des droits de l'homme et du citoyen. Dépassant les clivages politiques ou nationaux, la défense des Arméniens en 1894-1896 représente un combat décisif qui jettera les bases de l'engagement en faveur du capitaine Dreyfus.

  • EAN 9782842059941
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 78 Pages
  • Longueur 15 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 56 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

Jean Jaurès

Normalien, professeur agrégé de philosophie, Jean Jaurès (1859-1914) devint député à 26 ans. Leader politique profondément humaniste, il inscrivit le socialisme démocratique dans la continuité de la Révolution française et de l'idéal républicain.

Poche
2.60 €
Sur commande
Ajouter au panier

empty