Le travail forcé dans les colonies françaises, 1900-1946 : l'"empire de la contrainte"

À propos

Le travail forcé fut durant un demi-siècle omniprésent dans l'Empire colonial français : dès son introduction à travers le « régime de l'indigénat » vers 1887 jusqu'à son abolition en 1946, le travail forcé fut un élément clef du colonialisme français au xxe siècle.
La première partie documente les différentes formes du travail forcé dans les « quatre empires » : Afrique occidentale française (AOF), Afrique équatoriale française (AEF), Madagascar et Indochine, de son introduction par le régime de l'indigénat, en passant par les « prestations » en AOF, les « réquisitions » en AEF, les « recrutements » à Madagascar et les « engagements » en Indochine.
La seconde partie de l'étude retrace l'évolution du travail forcé durant quatre régimes successifs après son abolition par la Société des Nations :
La légalisation par la IIIe République en 1930, en passant par les réformes du Front populaire et le durcissement sous le régime de Vichy, jusqu'à son abolition par la France libre en 1946.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

  • EAN

    9782846545662

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    294 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    450 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty