La chute de Constantinople ; 1453

À propos

Le 29 mai 1453, Constantinople, capitale de l'Empire romain d'Orient depuis sa fondation en 330, tombe aux mains des Turcs. Le choc est terrible pour l'Occident chrétien, qui a pourtant négligé de secourir la ville. L'année 1453 a longtemps symbolisé, peut-être de manière excessive, la fin du Moyen Âge et le début des Temps modernes aux yeux des historiens. Elle fut, de fait, décisive pour deux peuples : les Turcs, qui y gagnèrent une capitale et s'établirent durablement sur le sol européen ; les Grecs, qui virent se clore le long chapitre byzantin et dont les humanistes vinrent nourrir l'élan de la Renaissance occidentale. 1453 : année heureuse pour les uns, funeste pour les autres, que raconte Steven Runciman à travers les fiévreux préparatifs du siège, la violence de l'assaut, la résistance dramatique d'une poignée de héros et l'effondrement sans surprise d'une cité depuis longtemps moribonde.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782847344271

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    348 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    280 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Steven Runciman

  • Naissance : 7-7-1903
  • Décès :1-11-2000 (Mort il y a 22 ans à l'âge de 97 ans)
  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

Sir Steven Runciman (1903-2000), spécialiste d'histoire médiévale, fut professeur à l'université de Cambridge. Outre cette Histoire des croisades, il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence sur le monde médiéval méditerranéen.

empty