Dites leur que je suis un homme

Dites leur que je suis un homme

Traduction MICHELLE HERPE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Dans la louisiane des années quarante, un jeune noir, démuni et illettré, est accusé d'avoir assassiné un blanc. Au cours de son procès, il est bafoué et traité comme un animal par l'avocat commis d'office. si le verdict ne fait aucun doute, l'accusé, lui, décide de mener un combat pour retrouver aux yeux de tous sa dignité humaine... " il y a une charge d'émotion dans ce roman sans trop de mots, qui roulent dans la bouche comme des galets [...]. c'est une histoire simple. l'histoire d'un homme qui meurt debout." manuel carcassone, le figaro littéraire.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782867463440

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ernest J. Gaines

Né en 1933 dans une plantation de Louisiane, Ernest J. Gaines rejoint à l'âge de quinze ans avec sa famille la Californie où il s'attelle plus sérieusement à ses études et commence à lire avec passion, tout en regrettant que « son monde » ne figure pas dans les livres. Il décide donc d'écrire pour le mettre en scène et publie ses premières nouvelles dans un magazine en 1956, suivies de plusieurs romans. Il s'affirme comme un des seuls écrivains américains à peindre un Sud en évolution, où les Noirs de la nouvelle génération s'opposent aux anciens dans une quête de dignité. La mutation est porteuse de conflits et de drames, car les règles du jeu ne sont plus codifiées. Ernest J. Gaines est aujourd'hui considéré aux États-Unis comme un des auteurs majeurs du « roman du Sud », et le grand prix de la critique américaine (National Book Award) lui a été décerné en 1994 pour Dites-leur que je suis un homme.

empty