La justice des Lumières

La justice des Lumières (préface de Antoine Follain)

À propos

Comment était rendue la justice en Touraine au siècle des Lumières ? Quels étaient les différents tribunaux en activité à cette époque ? Quels sont les personnels judiciaires des juges aux greffiers, des avocats aux bourreaux ? A travers une immersion aux coeur des activités des tribunaux tourangeaux au XVIIIe, cet ouvrage explore les lieux de justice (auditoires, prisons et fourches patibulaires) et dévoile le rôle des personnels judiciaires et les missions des différents tribunaux. La justice d'Ancien Régime était à la fois très proche et très éloignée de la justice telle qu'on la connait aujourd'hui. En étudiant les archives avec minutie, ce livre bat en brèche quelques idées reçues sur la justice d'autrefois s'agissant, en particulier, des questions relatives aux peines, aux exécutions capitales, à la torture ou encore à la violence.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Histoire du droit

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Temps modernes (de 1492 à 1799) > XVIIIe siècle (siècle des Lumières)

  • EAN

    9782869067172

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    450 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    780 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Fabrice Mauclair

Fabrice Mauclair est docteur en histoire moderne et professeur certifié d'histoire-géographie au collège de Richelieu (37). Spécialiste du monde rural à la fin de l'Ancien Régime, il travaille avant tout sur les archives judiciaires des XVIIe et XVIIIe siècles et plus particulièrement sur celles produites par les « justices de village ». Sa thèse consacrée à la justice seigneuriale du duché-pairie de La Vallière (de laquelle ce livre est en partie tiré) a été publiée en 2008 par les Presses Universitaires de Rennes.

empty