Les talons d'Achille
Les talons d'Achille

Les talons d'Achille

À propos

Au sortir de la crise de Mai 68, Achille de Valberg, écrivain français arrivé au faîte de la gloire et de la fortune, meurt subitement, sans doute assassiné, chez une dame de réputation douteuse.
Sa fille Frédérique, une jeune personne vertueuse qui donne des cours d'histoire byzantine en Sorbonne, est chargée de rédiger une biographie élogieuse du défunt, mais tandis que la police piétine, elle va de mauvaises surprises en mauvaises surprises. La face cachée de Valberg apparaît sous un jour de plus en plus déplorable tandis qu'une mère divorcée refait surface et pose de douloureux problèmes.
Qui était donc Valberg ? Qui pouvait en vouloir à sa vie ? L'enquête de Frédérique la conduira dans les arcanes de l'édition, là où se fabriquent les best-sellers, jusqu'au coup de théâtre final en forme d'hécatombe, aussi fatal qu'étonnant. Noirceur et humour sont de nouveau au rendez-vous. Depuis le Grand prix de littérature policière 1960, Monteilhet n'a rien perdu de son imagination ni de son style.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782877067102

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    165 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    194 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Hubert Monteilhet

Hubert Monteilhet est né en 1928 à Paris. Diplômé d'histoire en
Sorbonne, il enseigne une dizaine d'années dans des lycées de Tunis. Devenu
écrivain, il vit aujourd'hui à Garlin, près de Pau. Il a tenu longtemps la
chronique gastronomique du journal Sud-Ouest. Lui-même pratique l'art
culinaire avec beaucoup de savoir-faire.
Il s'est d'abord rendu célèbre avec une série de romans très prisés par
les vrais amateurs de romans policiers. Plusieurs d'entre eux ont été portés
à l'écran. Parmi les plus célèbres, on peut citer : Les Mantes religieuses, Le
Retour des cendres, Les Pavés du diable, La Part des Anges, OEdipe en
Médoc, Le Ruban bleu, Sans préméditation, etc. En 2009 il obtient le Prix
Arsène Lupin pour Choc en retour.
Monteilhet a mené parallèlement une carrière de romancier historique.
En 1984, il publie avec un énorme succès de librairie et une presse
élogieuse son fameux Néropolis, ouvrage consacré à la Rome de Néron et aux
premiers chrétiens. En 1988, La Pucelle. En 1992, Eudoxie ou la clef des
champs. En 2004, Les Bouffons, sur les années terribles de la Révolution
française. En 2008, Au vent du boulet, roman des temps napoléoniens.

empty