Benjamin Biolay par Marcel Hartmann

Benjamin Biolay par Marcel Hartmann

À propos

La discographie de Benjamin Biolay inclue désormais l'histoire de deux albums conçus comme une seule aventure : Palermo Hollywood et Volver. L'artiste auteur et compositeur, décrit musicalement sa rencontre avec l'Argentine. Pendant plus d'une année, son ami de 20 ans, le photographe Marcel Hartmann était à ses cotés pour témoigner de la création de Biolay. C'est une aventure photographique vécue de l'intérieur que l'artiste Marcel Hartman révèle au travers de ses photos. Il dépeint non seulement l'univers des tournées, des concerts, des soirées partagées avec le groupe mais c'est surtout une mise à nue d'un personnage populaire et à la fois si mystérieux. L'intimité à l'état pure offerte par une confiance absolue. C'est le premier livre de Marcel Hartmann mais également pour Benjamin Biolay.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Musique > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782912794284

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    31 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    1 816 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Relié  

Marcel Hartmann

Marcel Hartmann commença sa carrière de photographe dans l'ombre des plus grands, en tant qu'assistant de Richard Avedon, Irving Penn, Peter Lindbergh ou encore de Dominique Isserman.ÿEn 1992, Marcel Hartmann commence à photographier des personnalités pour des magazines et des marques prestigieuses comme Vogue, Vanity Fair, Harper's Bazaar, Numéro, L'Offciel ou encore Jaeger Lecoultre, Vuarnet... Il se spécialise très vite dans le portrait: au delà d'une technique maitrisée c'est sa capacité à créer une relation de proximité et d'amitié avec ses modèles qui donne la force et le charme propres à ses images. Loin des portraits d'acteurs figés, ses photographies empreintes de naturel et d'originalité nous montre une nouvelle facette de ses célèbres modèles.ÿDerrière des jeux de texture, de lumière et de mise en scène particulièrement soignée, ses acteurs s'abandonnent et se perdent devant l'objectif de Marcel Hartmann, au point de devenir parfois dificilement reconnaissables.

empty