Femmes de la Renaissance : elles ont lutté pour leur liberté

À propos

Elles vivent dans un monde d'hommes. Reines, favorites ou paysannes, peu importe leur statut : les femmes de la Renaissance connaissent la tutelle d'un père ou d'un mari, la pression d'enfanter, les difficultés du veuvage...

Les femmes du siècle des humanistes sont facilement exposées aux dangers et à la vindicte. La réalité de la Renaissance, période d'ouverture au monde et de diffusion des savoirs, coexiste avec la violence des guerres de Religion qui embrasent le royaume de France. Toutes les femmes éprouvent cette brutalité, quand elles n'y participent pas elles-mêmes. Elles peuvent être accusées de tout : adultère, égoïsme, manque de discernement, cupidité, sorcellerie, intrigues et manipulations. En lutte pour leur liberté, elles défendent leur statut et leur patrimoine comme leur réputation. Plus encore, elles se battent pour vivre leurs passions, leurs amours, pour faire respecter leurs droits d'épouses et de mères, pour faire reconnaître leurs talents de femmes de lettres, de patronne de librairie-imprimerie, d'architecte ou de sage femme.

Sylvie Le Clech, spécialiste du XVIe siècle français, explore le destin de quinze femmes, pour certaines jamais étudiées, issues de toutes les couches de la société. Avec les portraits de Marguerite de Navarre, Catherine de Médicis, Vannina d'Ornano ou Jacquette Saddon, sorcière du Berry, elle nous éclaire sur la vie précieuse, mouvementée et intime des femmes de la Renaissance.



Sommaire

Première partie FEMMES DE POUVOIRS : REINES ET MAITRESSES.
Chapitre premier. - Marguerite d'Angoulême, duchesse de Berry, reine de Navarre, la discrète (1492-1549).
Chapitre II. - Françoise de Foix, dame de Châteaubriant, portrait en clair-obscur (1494 ?-1537).
Chapitre III. - Catherine de Médicis, reine de ténacité (1519-1589).
Chapitre IV. - Gabrielle d'Estrées, un météore (1573-1599).

Deuxième partie ARISTOCRATES ET BOURGEOISE : MARIAGES, HÉRITAGES ET TRAGÉDIES.
Chapitre V. - Vannina d'Ornano, un règlement de comptes conjugal et politique (1527-1563).
Chapitre VI. - Françoise de la Plattière ou comment se séparer d'un mari impuissant ? (1542-1598).
Chapitre VII. - Marie Vignon, « la connétable de Lesdiguières » : persévérante et controversée (1576-1657).

Troisième partie FEMMES DE CULTURE.
Chapitre VIII. - Louise Labé : une « belle personne » ? (1519-1566).
Chapitre IX. - Costanza Fregoso, la louve (1510-1561).
Chapitre X. - Jacquette de Montbron, entre la règle et le compas (1542-1598).
Chapitre XI. - Gabrielle de Coignart, toulousaine mystique (1550-1586).

Quatrième partie FEMMES AU TRAVAIL.
Chapitre XII. - Charlotte Guillard, libraire imprimeuse, du Maine au quartier Latin (1490-1557).
Chapitre XIII. - Louise Bourgeois dite « la boursier », sage-femme des reines et du petit peuple de Paris (1563-1636).

Cinquième partie FEMMES EN RÉSISTANCE - FEMMES COUPABLES ?
Chapitre XIV. - Charlotte Duplessis-Mornay, une rescapée de la Saint-Barthélemy (1548-1606).
Chapitre XV. - Jacquette Saddon, femme Perrin, la sorcière du Berry (1562- ?).
Chapitre XVI. - Perrette Reignier, garde malade ou prostituée, face à ses voisins (1566).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Temps modernes (de 1492 à 1799) > XVIe siècle (Renaissance)

  • EAN

    9791021045323

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    382 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty